FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2014

how_communism_works

Il est important de comprendre comment évolue la pensée de nos opposants – du moins c’est ce que je crois – et c’est pourquoi j’ai voulu vous faire partager ce court texte où un canadien de gauche révèle d’un regard candide comment il voit les différences entre la gauche et la droite.

“La droite tente de vivre dans un mode de pensée normalisé. Les gens de droite ne veulent pas sortir de leurs croyances conventionnelles et traditionnelles. Leur tendance est d’essayer de détruire ce qu’ils ne comprennent pas parce que le changement et l’évolution les effrayent. Ils ne se préoccupent que d’eux-mêmes et de leurs familles. Ils aiment les institutions du passé pour la simple raison qu’elles sont du passé. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux qui ne sont pas riches sont d’accord avec les politiques qui favorisent les riches.

Ca ne les dérange pas de ne pas donner des soins médicaux aux sans papiers, parce qu’ils ne se soucient que d’eux-mêmes. Ca ne les dérange pas si des enfants meurent de faim, parce qu’ils sont bien nourris.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les personnes de gauche, en revanche, reconnaissent que si tout le monde n’est pas pris en charge, le monde sera plus dangereux.

La gauche voit que le changement est inévitable et fait ce qu’elle peut pour faire preuve de créativité avec les changements qui viennent. Les hommes et femmes de gauche préfèrent comprendre ceux qui sont différents d’eux plutôt que les craindre. Ils préfèrent vivre une vie d’exploration personnelle plutôt que promouvoir les institutions du passé. »

Il est aisé de déceler la somme de clichés de cette pensée « progressiste ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz