FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 6 février 2014

Les trois mineurs qui avaient agressé un jeune handicapé mental dimanche, près de Grenoble, ont été mis en examen ce mercredi. L’auteur principal de cette odieuse agression a été placé dans un foyer, selon le parquet. Agés de 14 et 15 ans, les deux garçons ont été mis en examen pour «violences sur personne vulnérable en réunion» et «enregistrement et diffusion d’images de violence». Un autre, âgé de 16 ans, a été mis en examen pour «complicité».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire, a précisé le parquet. Le mineur de 14 ans placé en foyer est celui qui a porté l’essentiel des coups. Les deux autres ont interdiction de se rencontrer, de sortir de chez eux entre 20 heures et 7 heures et de rencontrer leur victime. Ils ont également une obligation de scolarité, selon la même source.

«Le but affiché était de s’amuser»

«J’espère que leur mise en examen va permettre qu’on engage un travail de réflexion pour leur faire comprendre la gravité des actes qu’ils ont commis», a dit l’avocat du mineur de 15 ans. Selon lui, la famille de son client était «soulagée» que la justice privilégie «l’aspect éducatif à l’aspect répressif».

Les faits remontent à dimanche, dans le parc de La Poya à Fontaine, dans l’agglomération de Grenoble. Sur la vidéo postée sur internet, on voit deux jeunes tenir leur victime par les bras, la bousculer, puis la pousser dans un ruisseau, lui immergeant les pieds et les mollets. Ces adolescents, qui ne sont pas connus de la police ou de la justice auparavant, ont reconnu avoir agi «par jeu», a expliqué le procureur. «Le but affiché était de s’amuser», a-t-il poursuivi. La victime ne souffre que d’un hématome à la joue et s’est vu prescrire trois jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

La ministre dénonce l’agression

«L’agressé et les mis en cause se connaissaient, a précisé le procureur. Il pourrait y avoir un contentieux entre eux à la suite d’une précédente bagarre.» Le magistrat s’est toutefois demandé s’il y avait «une autre explication que la bêtise de ces gamins».

Au lendemain des faits, lundi après-midi, Marie-Arlette Carlotti, la ministre chargée des personnes handicapées, avait dénoncé dans un communiqué une vidéo «terriblement choquante», une «agression barbare» et un «crime». Le document mis en ligne sur Internet avait provoqué une forte médiatisation autour de cette affaire et enflammé le net. La vidéo avait été, depuis, retirée de Facebook. Marie-Arlette Carlotti devait se rendre mercredi après-midi à l’institut médico-éducatif (IME) de Tullins (Isère), où est scolarisée la victime.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/grenoble-trois-mineurs-mis-en-examen-apres-l-agression-du-handicape-05-02-2014-3562945.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz