FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 6 février 2014

Les trois mineurs qui avaient agressé un jeune handicapé mental dimanche, près de Grenoble, ont été mis en examen ce mercredi. L’auteur principal de cette odieuse agression a été placé dans un foyer, selon le parquet. Agés de 14 et 15 ans, les deux garçons ont été mis en examen pour «violences sur personne vulnérable en réunion» et «enregistrement et diffusion d’images de violence». Un autre, âgé de 16 ans, a été mis en examen pour «complicité».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire, a précisé le parquet. Le mineur de 14 ans placé en foyer est celui qui a porté l’essentiel des coups. Les deux autres ont interdiction de se rencontrer, de sortir de chez eux entre 20 heures et 7 heures et de rencontrer leur victime. Ils ont également une obligation de scolarité, selon la même source.

«Le but affiché était de s’amuser»

«J’espère que leur mise en examen va permettre qu’on engage un travail de réflexion pour leur faire comprendre la gravité des actes qu’ils ont commis», a dit l’avocat du mineur de 15 ans. Selon lui, la famille de son client était «soulagée» que la justice privilégie «l’aspect éducatif à l’aspect répressif».

Les faits remontent à dimanche, dans le parc de La Poya à Fontaine, dans l’agglomération de Grenoble. Sur la vidéo postée sur internet, on voit deux jeunes tenir leur victime par les bras, la bousculer, puis la pousser dans un ruisseau, lui immergeant les pieds et les mollets. Ces adolescents, qui ne sont pas connus de la police ou de la justice auparavant, ont reconnu avoir agi «par jeu», a expliqué le procureur. «Le but affiché était de s’amuser», a-t-il poursuivi. La victime ne souffre que d’un hématome à la joue et s’est vu prescrire trois jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

La ministre dénonce l’agression

«L’agressé et les mis en cause se connaissaient, a précisé le procureur. Il pourrait y avoir un contentieux entre eux à la suite d’une précédente bagarre.» Le magistrat s’est toutefois demandé s’il y avait «une autre explication que la bêtise de ces gamins».

Au lendemain des faits, lundi après-midi, Marie-Arlette Carlotti, la ministre chargée des personnes handicapées, avait dénoncé dans un communiqué une vidéo «terriblement choquante», une «agression barbare» et un «crime». Le document mis en ligne sur Internet avait provoqué une forte médiatisation autour de cette affaire et enflammé le net. La vidéo avait été, depuis, retirée de Facebook. Marie-Arlette Carlotti devait se rendre mercredi après-midi à l’institut médico-éducatif (IME) de Tullins (Isère), où est scolarisée la victime.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/grenoble-trois-mineurs-mis-en-examen-apres-l-agression-du-handicape-05-02-2014-3562945.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz