FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 6 février 2014

Les trois mineurs qui avaient agressé un jeune handicapé mental dimanche, près de Grenoble, ont été mis en examen ce mercredi. L’auteur principal de cette odieuse agression a été placé dans un foyer, selon le parquet. Agés de 14 et 15 ans, les deux garçons ont été mis en examen pour «violences sur personne vulnérable en réunion» et «enregistrement et diffusion d’images de violence». Un autre, âgé de 16 ans, a été mis en examen pour «complicité».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les trois jeunes ont été placés sous contrôle judiciaire, a précisé le parquet. Le mineur de 14 ans placé en foyer est celui qui a porté l’essentiel des coups. Les deux autres ont interdiction de se rencontrer, de sortir de chez eux entre 20 heures et 7 heures et de rencontrer leur victime. Ils ont également une obligation de scolarité, selon la même source.

«Le but affiché était de s’amuser»

«J’espère que leur mise en examen va permettre qu’on engage un travail de réflexion pour leur faire comprendre la gravité des actes qu’ils ont commis», a dit l’avocat du mineur de 15 ans. Selon lui, la famille de son client était «soulagée» que la justice privilégie «l’aspect éducatif à l’aspect répressif».

Les faits remontent à dimanche, dans le parc de La Poya à Fontaine, dans l’agglomération de Grenoble. Sur la vidéo postée sur internet, on voit deux jeunes tenir leur victime par les bras, la bousculer, puis la pousser dans un ruisseau, lui immergeant les pieds et les mollets. Ces adolescents, qui ne sont pas connus de la police ou de la justice auparavant, ont reconnu avoir agi «par jeu», a expliqué le procureur. «Le but affiché était de s’amuser», a-t-il poursuivi. La victime ne souffre que d’un hématome à la joue et s’est vu prescrire trois jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

La ministre dénonce l’agression

«L’agressé et les mis en cause se connaissaient, a précisé le procureur. Il pourrait y avoir un contentieux entre eux à la suite d’une précédente bagarre.» Le magistrat s’est toutefois demandé s’il y avait «une autre explication que la bêtise de ces gamins».

Au lendemain des faits, lundi après-midi, Marie-Arlette Carlotti, la ministre chargée des personnes handicapées, avait dénoncé dans un communiqué une vidéo «terriblement choquante», une «agression barbare» et un «crime». Le document mis en ligne sur Internet avait provoqué une forte médiatisation autour de cette affaire et enflammé le net. La vidéo avait été, depuis, retirée de Facebook. Marie-Arlette Carlotti devait se rendre mercredi après-midi à l’institut médico-éducatif (IME) de Tullins (Isère), où est scolarisée la victime.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/grenoble-trois-mineurs-mis-en-examen-apres-l-agression-du-handicape-05-02-2014-3562945.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz