Publié par Gaia - Dreuz le 6 février 2014

Le stratagème de ce détenu, équipé d’un portable,était simple, révèle Europe 1.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Spécialiste des escroqueries et vols aggravés, il obtenait le numéro de téléphone de ses victimes gràce à un service de renseignement, choisissant les « Yvette » ou « Paulette », habitant dans un arrondissement de la capitale.

Une fois les coordonnées obtenues, se faisant passer pour un employé de l’administration, il annonçait des sommes impayées. Qui se révélaient fausses bien entendu. Des complices se chargaient des encaissement. Ou bien il obtenait les numéros de cartes bancaires. Ce sont ceux-ci qui ont mis les enquêteurs sur la piste.

L’homme va devoir passer un peu plus de temps en prison. Sans téléphone, cette fois sans doute.

http://www.ledauphine.com/france-monde/2014/02/06/ils-escroquait-les-vieiiles-dames-depuis-sa-cellule

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz