FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 7 février 2014

Islamistes-Tunisie-1

Michel Garroté, réd en chef  –-  Il n’y aurait plus d’islamistes en Tunisie ? François Hollande est en Tunisie, aujourd’hui, vendredi 7 février 2014, pour « célébrer » la nouvelle constitution de ce pays. En effet, François Hollande salue, ce vendredi à Tunis, la nouvelle Constitution tunisienne, affirmant qu’elle peut servir d’exemple à d’autres pays et spéculant qu’elle prouverait que l’islam serait compatible avec la démocratie.

Devant l’Assemblée nationale constituante de Tunisie, Hollande salue « un texte majeur » qui ferait honneur à la « révolution » tunisienne et qui pourrait servir d’exemple à d’autres pays. « Cela confirme ce que j’avais dit en juillet (ndlr – lors de sa précédente visite) : l’islam est compatible avec la démocratie », insiste Hollande.

On peut lire dans l’article 1 de la nouvelle constitution : « La Tunisie est un Etat libre, indépendant et souverain. L’islam est sa religion, l’arabe est sa langue et la République est son régime. Il n’est pas possible d’amender cet article ». Et malgré cet article 1, François Hollande, citant cette nouvelle constitution tunisienne, déclare : « Cela confirme ce que j’avais dit en juillet : l’islam est compatible avec la démocratie ».

Mais dans ce cas, Hollande, au lieu de faire réprimer les Manifs pour Tous dans son propre pays, devrait déclarer à propos de la France : « La France est un Etat libre, indépendant et souverain. Le catholicisme est sa religion, le français est sa langue et la République libre et démocratique est son système. Il n’est pas possible d’amender cet article ».

Et Hollande devrait déclarer à propos d’Israël : « Israël est un Etat libre, indépendant et souverain. Le judaïsme est sa religion, l’hébreu est sa langue et la démocratie est son système. Il n’est pas possible d’amender cet article ».

Or, Hollande ne le fera pas. Il ne le fera ni pour la France, ni pour Israël. Il le fait et il le fera uniquement pour l’islam et pour les pays musulmans. Hollande le fait et le fera uniquement pour l’islam, car la France compte plusieurs millions d’électeurs franco-musulmans. En déclarant en Tunisie que « l’islam est compatible avec la démocratie », Hollande, par la même occasion, sous-entend qu’en France aussi, qu’en France surtout, « l’islam est compatible avec la démocratie ».

Ce que Hollande ne dit pas, c’est que l’actuelle République française est, d’une part, compatible avec l’islam ; et d’autre part, incompatible avec le judaïsme et le christianisme. En ce moment, la Cinquième République française est à la fois islamophile, christianophobe et judéophobe. Hollande est aujourd’hui en Tunisie pour « célébrer » la nouvelle constitution de ce pays.

Mais Hollande ne célébrera jamais une modification de la constitution française, un nouvel article de cette constitution, reconnaissant l’héritage judéo-chrétien de la France et refusant une application, même partielle, de la charia sur sol français.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz