Publié par Gaia - Dreuz le 9 février 2014

Un individu se présentant comme un employé de Véolia s’est fait ouvrir la porte, jeudi, avant de contraindre l’adolescent d’appeler son père… et de vider le coffre. On imagine l’émoi d’un garçon de 15 ans, s’apprêtant à partir à l’école, qui se retrouve tout d’un coup saucissonné, un pistolet sur la tempe…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est la terrible mésaventure qui est arrivée à un adolescent carcassonnais, jeudi, en début d’après-midi, en plein centre-ville ! Il est 14 h 30 quand un homme se présentant comme un employé de Véolia venu ‘relever le compteur’, se fait ouvrir la porte de l’appartement d’un commerçant de la Cité. Il n’y avait que son fils sur place, au moment des faits.

Le faux employé de Veolia entrave les mains du garçon, pointe une arme de poing sur sa tête et l’oblige à appeler son père. Quand ce dernier arrive sur place, il tombe nez à nez avec deux individus…

Le braqueur a été rejoint par un complice entre-temps. Le commerçant carcassonnais aurait été alors frappé d’un coup de crosse à l’arcade et contraint de donner le code du coffre. Ses agresseurs se saisissent alors du contenu : des bijoux et une certaine somme d’argent liquide (un butin estimé à plusieurs milliers d’euros).

Les deux hommes, démunis dans l’algarade de leur arme (factice en fait), prennent la fuite, poursuivis par leur victime… Chacun de ses agresseurs prenant un chemin différent, le commerçant, blessé, rappelons-le (bénéficiant d’un certificat médical faisant état de 7 jours d’interruption temporaire de travail), abandonnera la course.

Il a déposé une plainte au commissariat et s’occupe surtout, pour l’heure, de son fils traumatisé.

http://www.lindependant.fr/2014/02/08/un-garcon-de-15-ans-sequestre-un-pistolet-sur-la-tempe,1845220.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz