FLASH
[26/04/2018] Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU : « le Hamas doit arrêter d’utiliser les enfants de Gaza comme « chair à canon »  |  Mike Pompeo, fraîchement nommé secrétaire d’Etat, se rendra en Israël dimanche pour son 1er voyage officiel à l’étranger  |  Alors que Mahmoud Abbas paye les terroristes qui tuent des juifs, Israël a condamné un policier à 9 mois de prison pour la mort d’un arabe. Soit vous êtes pour le camp terroriste palestinien, soit pour la démocratie  |  France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 février 2014

Masked Palestinian Members of Islamic Jihad

WASHINGTON: l’administration Obama a allégé les règles d’immigration pour les demandeurs d’asile, réfugiés qui souhaitent se rendre ou immigrer aux Etats Unis, qui ont apporté un soutien « limité » au terrorisme.

Le changement fait partie des premières actions du Président Barack Obama sur l’immigration depuis son discours sur l’Etat de l’union où il a promis de gouvernement avec « son stylo et son téléphone », c’est à dire par ordres exécutifs en court-circuitant le système démocratique du vote du parlement.

Le Département de la sécurité intérieure a ainsi déclaré que les djihadistes qui ont apporté un « support matériel limité » au terrorisme ou à des organisations terroristes – comme al Qaida, ne seront plus automatiquement refoulés.

C’est une loi postérieure aux attentats du 11 septembre, qui interdisait d’entrée sur le sol américain toute personne reconnue comme ayant approché le terrorisme, qui vient d’être amendée, alors que les experts ont tous déclaré que la menace terroriste est maintenant bien plus grande que jamais, du fait qu’al Qaida s’est divisé en métastases partout dans le monde musulman, et que sa nouvelle stratégie consiste à créer des cellules dormantes et des « loups solitaires » difficilement détectables.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Fin 2011, les services d’immigration ont recensé 4400 car de personnes rejetées pour affiliation au terrorisme.

Les députés Républicains ont fait remarquer que l’administration a allégé une règle qui avait été édictée par le Congrès pour protéger le pays contre le terrorisme.

Le Républicain Bob Goodlatte, président du comité judiciaire du Congrès, a qualifié ce changement de « naïf », compte tenu de la menace terroriste actuelle : « Le Président Obama devrait protéger les citoyens américains plutôt que prendre des risques avec ceux qui ont aidé et ont participé au terrorisme et mettre la vie des Américains en grand danger. »

Obama a donc, en passant outre le Congrès, préparé l’après Obama à une Amérique plus vulnérable que jamais au terrorisme islamiste, plus sanglante, alors qu’il tente, par ailleurs et par tous les moyens, de faire interdire la possession d’armes pour se défendre aux Américains – un rêve pour le jihad.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : http://timesofindia.indiatimes.com/world/us/Obama-easing-immigration-rule-for-terrorist-supporters/articleshow/30119220.cms

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz