FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 février 2014

SCHWEIZ EIDGENOESSISCHE ABSTIMMUNGEN

Les Suisses ont été appelés à voter ce dimanche 9 février sur trois textes confédéraux et quelques textes cantonaux.

1- Sur une initiative de l’UDC: «Contre l’immigration de masse» : c’est LE sujet clivant sur lequel les européens n’ont jamais été interrogés – demandez-vous pourquoi…

Peut-être, les inconscients, ne veulent-ils pas profiter de cette chance là :

BgCvkgsCUAAxVdt

—> Les résultats définitifs sont tombés. Le NON à l’immigration a été voté par 50,34% des voix alors que l’UDC était le seul parti politique à défendre ce projet, et qu’il était fortement critiqué par l’ensemble des médias.

On sait, une fois de plus grâce à ce vote, ce que les peuples européens pensent de l’immigration massive qui leur est imposée par des élites qui n’ont avec cette immigration qu’une approche idéologique.

BgC4YrVCAAA9yQY.jpg-large

C’était le point clivant, dénoncé par tous les médias (tous les médias francophones suisses sont de gauche), les élites forcément immigrationistes et la gauche européiste qui réclame que la Suisse adhère à l’UE pour enfin pouvoir profiter de son chômage élevé, de son pouvoir d’achat en berne, de son absence de démocratie, et, surtout, de son immigration musulmane non choisie.

La Suisse doit-elle limiter l’immigration des étrangers ? Les citoyens devront répondre à cette question sur l’initiative de l’UDC pour limiter la libre circulation des personnes avec l’Union européenne (UE).

Son texte veut réintroduire des plafonds annuels à l’immigration et des contingents pour les autorisations de séjour en Suisse selon les besoins des entreprises, et non plus selon des règles abstraites et fantaisistes qui mènent à des chiffres démesurés. Ces limites s’appliqueraient aussi aux frontaliers et aux requérants d’asile.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au lieu d’accueillir 8000 Européens par an comme cela était prévu, la Suisse en compte 80.000 de plus chaque année, ce dont la population suisse réelle – et pas les élites – subit tous les jours les conséquences nuisibles.

Donc, dit l’UDC, les contingents sont une solution parfaite: ils permettent aux entreprises suisses de recruter le personnel dont elles ont besoin et de le renvoyer dans son pays ensuite. Une fois les plafonds atteints, les entrepreneurs devraient assumer leurs responsabilités en recrutant des Suisses.

L’UDC a rappelé à ses détracteurs, les médias, qu’ils avaient déjà prédit que la Suisse était perdue et les jeunes sans avenir après le «non» des Suisses à l’adhésion à l’Espace économique européen. Or, le contraire s’est produit.

2- Initiative «Financer l’avortement est une affaire privée» :

Les Suisses devront dire s’ils acceptent l’initiative «Financer l’avortement est une affaire privée». Celle-ci demande à ce que les IVG ne soient plus financées par l’assurance de base.

—> Les Suisses ont choisi à une écrasante majorité que l’assurance de base doit continuer à financer l’avortement.

3- Règlement du financement et de l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire(FAIF) :

les Suisses sont amenés à décider s’il faut dépenser 6,4 milliards de francs d’ici 2025 pour développer le réseau ferroviaire suisse et dire s’ils acceptent ou non le nouveau fonds d’infrastructure ferroviaire (FAIF) concocté par la Confédération.

—> au moment d’écrire ces lignes, le OUI au financement l’a emporté.

A titre personnel, quand je lis les commentaires des pisse-vinaigres opposés à la limitation de l’immigration, je me dis qu’ils révèlent leur mépris pour la démocratie, pour le vote populaire, et d’une manière générale qu’ils sont pour la suprématie d’une élite qui décide et impose son « intelligence » au peuple immature.

Et je savourais, sur Twitter, les commentaires de ces Européens qui, avec leur chômage à 12%, leur économie en berne, leur pouvoir d’achat en chute libre, leur immigration islamisante et leur déprime structurelle, se placent en position de donneurs de leçons aux Suisses !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz