Publié par Michel Garroté le 11 février 2014

US-Navy-Donald-Cook-2

Michel Garroté, réd en chef  —  C’est désormais dans la base navale espagnole de Rota que se trouve la colonne vertébrale de la défense anti-missiles balistiques de l’OTAN, avec l’arrivée à la base du destroyer de l’US Navy Donald Cook, équipé du système de combat Aegis, capable de détecter et d’abattre des missiles ennemis.

Auparavant, ce système de défense anti-missile, notamment face à la menace iranienne, avait été prévu en Europe centrale et orientale. L’US Navy Donald Cook, qui effectuera le gros de ses opérations en Méditerranée, réalisera des missions de coopération avec d’autres pays alliés en Afrique et au Moyen-Orient.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Rota-1

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

14
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz