FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2014

Dimanche soir, l’Angoumoisin interpellé dans la nuit de vendredi à samedi au Why Not après avoir porté des coups de couteau à trois autres clients a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Angoulême. Il venait d’être mis en examen pour « violences volontaires avec armes ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Commerçant âgé de 34 ans, Mahidine Taïbi, l’auteur des coups de couteau, était depuis un an à la tête d’une boucherie, rue de Basseau. Très impliqué dans la vie locale, il était proche de l’équipe de Samuel Cazenave, candidat aux élections municipales d’Angoulême. « Je suis sidéré, c’est un garçon brillant, intelligent », dit le candidat UDI, assurant qu’il ne l’avait finalement pas retenu sur sa liste. « Je le lui avais annoncé il y a une semaine. »

Au cours de son audition par les enquêteurs, l’homme a affirmé que le couteau utilisé lors de l’altercation – avec une impressionnante lame de plus de 20 centimètres – appartenait à ses adversaires, qu’il s’est défendu face à une agression. Des adversaires, et futures victimes, bien connus de la justice: l’un d’eux a été incarcéré récemment dans une affaire de stupéfiants. Un autre a été condamné il y a trois semaines par le tribunal correctionnel d’Angoulême à deux ans de prison ferme, plus un de sursis, pour avoir tiré trois balles dans les jambes d’un autre homme en pleine rue à Angoulême.

Selon les premiers éléments de l’enquête, Mahidine Taïbi serait entré seul dans le bar, en milieu de nuit. Non alcoolisé, il aurait siroté un soda, toujours seul. « Un premier gars est venu le voir et est reparti. Puis ils sont revenus à deux. Ils lui ont dit quelque chose et des coups sont partis », raconte un témoin.

Présent à un mètre de la scène, Emmanuel Brissonneau, le patron de l’établissement, n’a même pas vu qu’un couteau avait été sorti. « ça a été très vite. Avec mon personnel, on les a maîtrisés. Ce n’est que quand on a vu qu’un couteau avait volé derrière le comptoir, qu’on a compris », dit-il. À ce moment-là, les trois victimes avaient réussi à sortir de la boîte de nuit. Présent à proximité de l’établissement, les policiers sont immédiatement intervenus et ont fait évacuer le Why Not.

Les trois blessés sont aujourd’hui tirés d’affaire.

http://www.charentelibre.fr/2014/02/11/incarcere-apres-les-coups-de-couteau-au-why-not,1879668.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz