FLASH
[19/10/2018] Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  |  Elections de mi-mandat américaines : Le Comité national républicain a levé 269 millions de $ : « c’est le meilleur chiffre de tous les temps »  |  Effet Trump : après avoir réduit les réglementations, le président demande au gouvernement de réduire ses dépenses de 5%  |  Corée du Sud : vague de protestations du peuple, le gouvernement recule et refuse l’asile à 400 migrants musulmans  |  Le Havre : Les policiers agressés par une dizaine de racailles cagoulés après la saisie de 200 kg de cocaïne  |  Un crédit d’impôts pour héberger des réfugiés : pourquoi les les SDF français n’ont jamais eu ce privilège ?  |  Clermont-Ferrand : Une étudiante violée en pleine rue a reconnu son agresseur – c’est un Algérien  |  [17/10/2018] Tiens tiens, le candidat brésilien soit-disant « extrême-droite » a refusé le soutien de David Duke, l’ex leader du KKK  |  Israël a détruit un autre tunnel terroriste partant de Gaza  |  Après des tirs de roquette depuis Gaza sur Beersheba, Israël a lancé une attaque aérienne d’envergure sur des sites terroristes du Hamas  |  [16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 février 2014

710623ab931c91159c35f6821aef4b20

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »14px »]Une réunion entre les représentants du gouvernement allemand et des dirigeants influents de la plus grande minorité musulmane, et qui avait pour mission de parler de l’égalité des sexes, a rapidement dégénéré quand les disciples de Mahomet ont été offensés qu’un lien soit fait entre l’islam et les mariages forcés.

Le titre de la conférence était : « l’égalité des sexes comme une valeur commune ».

Les participants musulmans ont non seulement refusé de discuter du sujet central de la conférence, mais ils ont « refusé de reconnaître qu’il pourrait y avoir un lien entre l’islam et le mariage forcé, » et ils ont ensuite tenté de modifier l’ordre du jour et de le remplacer par une discussion sur le moyen de «faire de l’Islam l’égale du christianisme » dans la République allemande.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »14px »]La huitième Conférence annuelle de l’Islam allemand, qui se tenait en mai 2013, s’était également soldée par un échec, lorsque l’ancien ministre de l’intérieur Hans- Peter Friedrich proposa que le gouvernement travaille avec les musulmans modérés d’Allemagne pour lutter contre l’islamisme et l’extrémisme.

Le directeur du dialogue inter-religieux de l’Union turque pour les affaires islamiques [DITIB], Bekir Alboga, se plaint même que l’ancien ministre avait rendu la Conférence « inutile » en mettant sur la table « des thèmes de politique sécuritaire trop avancés. »

Mais ce n’est pas tout !

Le leader musulman ajouta que la conférence « n’avait plus de sens dans sa forme actuelle. Je ne vois pas de véritable partenariat. »

Et dans son discours, Alboga accusa même l’Allemagne de promouvoir « l’extrémisme et la radicalisation » et de ne pas en faire assez pour arrêter «l’islamophobie».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »14px »]Aussi le ministre de l’intérieur Thomas de Maizière annonça une série d’«initiatives pro – musulmans », apparemment destinées à apaiser les sentiments meurtris des musulmans.

Largement désapprouvé par les conservateurs, les libéraux formulèrent un plan où des centaines de milliers de Turcs résidant en République fédérale d’Allemagne se verraient accorder automatiquement la citoyenneté allemande.

Voici ce que Maizière, cité dans Hürriyet déclara :

« Le nouveau gouvernement a un grand projet. Nous voulons une nouvelle règlementation pour la double nationalité. Cela concerne les personnes qui sont nées et ont grandi en Allemagne et qui ont deux nationalités. Cela s’applique directement à plus d’un demi-million de personnes. Parmi ceux-ci, très nombreux sont ceux dont les parents viennent de Turquie. »

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »14px »]Les responsables musulmans allemands furent prompts à répondre aux préoccupations pro – islamiques de Maizière :

Ils publièrent une liste de revendications qui inclue la reconnaissance officielle des fêtes musulmanes en Allemagne, l’installation d’imams dans les hôpitaux allemands, dans les infirmeries, les prisons et les unités militaires.

Malgré les efforts de Berlin pour se rapprocher de la forte communauté d’environ 3,5 millions musulmans, le gouvernement s’est attiré la colère de nombreux d’entre eux en raison de sa tentative de travailler avec les organisations pro-islamiques pour freiner le terrorisme et le djihad.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »14px »]Et les musulmans ont l’objectif déclaré de convertir des millions de non-musulmans allemands à l’islam. Ils ont lancé une campagne nationale sans précédent pour distribuer gratuitement 25 millions d’exemplaires du Coran dans le cadre de leur action « Un Coran dans chaque foyer », pour que le peuple allemand comprenne mieux l’islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz