FLASH
[20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 février 2014

Mao Tse Tung, President of Red China.    (Photo by Keystone/Getty Images)

Michel Garroté, réd en chef  –-  Le petit président autoritaire de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a allégué qu’il sera « extrêmement difficile, voire impossible », pour une Ecosse indépendante, d’adhérer à l’Union européenne (UE), dans le cas où cette région du Royaume-Uni deviendrait un Etat à l’issue du référendum de septembre 2014.

L’adhésion à l’UE d’un Etat issu d’un pays membre de l’Union « doit être approuvée par tous les autres membres de l’Union européenne », a allégué Barroso. « Nous avons vu par exemple que l’Espagne s’est opposée à la reconnaissance du Kosovo, ce qui est dans une certaine mesure un cas similaire, car il s’agit d’un nouveau pays », a-t-il raconté. Cependant, s’est cru obligé d’ajouter Barroso, « il revient (…) au peuple écossais de décider de son avenir ». Sans blague ?

L’Espagne est confrontée à la volonté indépendantiste de la région espagnole de Catalogne. Celle-ci a salué la tenue d’un référendum en Ecosse. Cependant, a poursuivi Barroso, « il revient (…) au peuple écossais de décider de son avenir ».

Le scrutin sur une Ecosse indépendante aura lieu le 18 septembre 2014. Les Ecossais pourront ensuite, si le « oui » l’emporte, déclarer leur indépendance vis-à-vis du Royaume-Uni. Les indépendantistes écossais souhaitent développer leurs relations économiques avec l’Europe nordique, notamment avec la Norvège.

Le chef du gouvernement autonome écossais, Alex Salmond, a déclaré qu’aucun Etat membre de l’Union européenne n’avait annoncé qu’il s’opposerait à une adhésion de l’Ecosse à l’UE. « Aucun Etat membre n’a laissé entendre qu’il tenterait de bloquer une adhésion écossaise » à l’UE, a-t-il déclaré en réponse aux déclarations hallucinées de Barroso.

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz