FLASH
[18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  |  [12/06/2018] Depuis Singapour, après sa rencontre historique pour la paix dans le monde avec Kim Jong un, Trump s’apprête à donner une conférence de presse  |  Israël vient de dépasser le Pnb du Japon – 42 120 $ par habitant contre 40 850  |  Nigel Farage : « Les jours d’Angela Merkel sont comptés, mais grâce à sa politique migratoire, nous avons eu Brexit, et je l’en remercie »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 février 2014

Khamenei-4

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les négociations nucléaires entre l’Iran et les pays du groupe 5+1, qui doivent reprendre demain mardi à Vienne, vont se poursuivre mais ne mèneront nulle part, a déclaré aujourd’hui lundi le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. En clair, l’Iran des mollahs intégristes renonce aux négociations nucléaires tout en feignant de les poursuivre. Les mollahs iraniens pensent que s’ils négocient dans l’affaire nucléaire, le problème ne pourra absolument pas être réglé. Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, s’explique : « Je ne suis pas optimiste à propos des négociations et elles ne mèneront nulle part ».

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei est le numéro un iranien. Il a la haute main sur toutes les affaires importantes du pays, notamment le dossier nucléaire. Il a fait cette déclaration, alors que le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, et les autres membres de la délégation iranienne, sont arrivés à Vienne, pour « reprendre » demain mardi les « négociations » avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) pour un soi-disant « accord définitif » sur le nucléaire offensif des mollahs intégristes de Téhéran.

Un accord intérimaire de six mois, négocié entre les deux parties à la fin de l’année 2013, est entré en application le 20 janvier dernier prévoyant le gel théorique d’une partie seulement des activités nucléaires iraniennes, et, hélas, la levée partielle des sanctions économiques par les Etats-Unis et les pays européens. L’ayatollah Ali Khamenei a encore ajouté : « La question nucléaire est un prétexte pour les Etats-Unis à leur hostilité à l’égard de l’Iran. Ils évoquent maintenant les questions des droits de l’Homme et des missiles balistiques pour faire pression contre l’Iran ».

Les responsables américains veulent naturellement aborder la question de l’imposant arsenal militaire balistique de l’Iran lors des négociations finales sur le nucléaire. Et Les responsables américains continueront évidemment à imposer certaines sanctions contre l’Iran, à cause de la situation désastreuse des droits de l’Homme et à cause du soutien iranien à des groupes terroristes, notamment le Hezbollah. Mais les négociateurs nucléaires iraniens ont affirmé qu’il n’était pas question d’aborder le programme balistique de Téhéran lors des négociations nucléaires.

Sur dreuz.info, Jean-Patrick Grumberg, Guy Millière et moi-même, nous avions rappelé, dès l’élection à la présidence du mollah Rohani, que c’est le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei qui continue de diriger l’Iran. Et nous avions rappelé que l’Iran n’a jamais négocié sérieusement sur quoi que ce soit, n’en déplaise à nombre de mes confrères journalistes, qui s’extasient sur le président mollah Rohani et qui s’extasient sur la levée partielle des sanctions économiques par les Etats-Unis et les pays européens.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz