FLASH
[24/05/2018] Israël autorise la construction de 2500 logements en Judée Samarie revendiquée par les colons arabes  |  Israël, Jérusalem : pendant la nuit, la police des frontières a arrêté un terroriste palestinien qui avait tiré sur des soldats et projeté sa voiture contre celle de l’armée  |  Elon Musk (Tesla) aux médias : « pourquoi croyez-vous que Trump a été élu ? Parce que plus personne ne vous croit. Vous avez perdu toute crédibilité depuis longtemps »  |  [23/05/2018] Allemagne : les étudiants de l’université Gutenberg virent les militants antisémites de BDS à coup de pied au cul  |  Si le taux de popularité de Trump atteint 50% contre 48% pour Obama à la même période, cela dit quoi des médias qui le disent incapable ?  |  Effet Trump : le taux de popularité du président atteint 50% dans le sondage Reuters, et les Républicains sont en tête pour les élections de mi-mandat  |  [22/05/2018] Effet Trump : plus de 70% des Américains attribuent la bonne santé de l’économie et le faible taux de chômage à Trump – et 91% des médias refusent d’en parler  |  ISIS a mis le feu à son quartier général dans le camp palestinien de Yarmouk  |  Gaza : les manifestants décrits comme pacifiques ont mis le feu à un poste militaire israélien. Tsahal a riposté  |  [21/05/2018] Le Paraguay inaugure aujourd’hui son ambassade à Jérusalem- le quai d’Orsay se fait livrer des laxatifs  |  [20/05/2018] Le Président Trump vient de demander officiellement une enquête pour savoir si le FBI et le département de la Justice d’Obama ont placé une taupe dans sa campagne présidentielle  |  [19/05/2018] Fusillade de Santa Fe : des photos nazis sur l’ordinateur de l’auteur de la tuerie (10 morts, 10 blessés)  |  [18/05/2018] Santa Fe : la tuerie de l’école a été arrêtée grâce à un professeur armé, comme Trump l’avait proposé : rien ne protège mieux des armes que les armes  |  Syrie : Les médias arabes affirment que l’explosion est une attaque israélienne sur des missiles utilisés par le Bavar-373, la version iranienne du système de défense antimissile russe S-300  |  Syrie : multiples explosion dans des dépôts d’armes à Hama près de l’aéroport militaire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 février 2014

Khamenei-4

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les négociations nucléaires entre l’Iran et les pays du groupe 5+1, qui doivent reprendre demain mardi à Vienne, vont se poursuivre mais ne mèneront nulle part, a déclaré aujourd’hui lundi le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei. En clair, l’Iran des mollahs intégristes renonce aux négociations nucléaires tout en feignant de les poursuivre. Les mollahs iraniens pensent que s’ils négocient dans l’affaire nucléaire, le problème ne pourra absolument pas être réglé. Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, s’explique : « Je ne suis pas optimiste à propos des négociations et elles ne mèneront nulle part ».

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei est le numéro un iranien. Il a la haute main sur toutes les affaires importantes du pays, notamment le dossier nucléaire. Il a fait cette déclaration, alors que le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, et les autres membres de la délégation iranienne, sont arrivés à Vienne, pour « reprendre » demain mardi les « négociations » avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) pour un soi-disant « accord définitif » sur le nucléaire offensif des mollahs intégristes de Téhéran.

Un accord intérimaire de six mois, négocié entre les deux parties à la fin de l’année 2013, est entré en application le 20 janvier dernier prévoyant le gel théorique d’une partie seulement des activités nucléaires iraniennes, et, hélas, la levée partielle des sanctions économiques par les Etats-Unis et les pays européens. L’ayatollah Ali Khamenei a encore ajouté : « La question nucléaire est un prétexte pour les Etats-Unis à leur hostilité à l’égard de l’Iran. Ils évoquent maintenant les questions des droits de l’Homme et des missiles balistiques pour faire pression contre l’Iran ».

Les responsables américains veulent naturellement aborder la question de l’imposant arsenal militaire balistique de l’Iran lors des négociations finales sur le nucléaire. Et Les responsables américains continueront évidemment à imposer certaines sanctions contre l’Iran, à cause de la situation désastreuse des droits de l’Homme et à cause du soutien iranien à des groupes terroristes, notamment le Hezbollah. Mais les négociateurs nucléaires iraniens ont affirmé qu’il n’était pas question d’aborder le programme balistique de Téhéran lors des négociations nucléaires.

Sur dreuz.info, Jean-Patrick Grumberg, Guy Millière et moi-même, nous avions rappelé, dès l’élection à la présidence du mollah Rohani, que c’est le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei qui continue de diriger l’Iran. Et nous avions rappelé que l’Iran n’a jamais négocié sérieusement sur quoi que ce soit, n’en déplaise à nombre de mes confrères journalistes, qui s’extasient sur le président mollah Rohani et qui s’extasient sur la levée partielle des sanctions économiques par les Etats-Unis et les pays européens.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz