Publié par Hervé Roubaix le 19 février 2014

Henri-Michel Comet, préfet de Haute Garonne, n’a pas très envie que l’on manifeste contre le spectacle de Dieudonné à Toulouse.

Le 12 février 2014, l’Association Europe Israël fait une demande d’autorisation auprès de la préfecture de Haute Garonne pour organiser une manifestation à Toulouse, le 22 février prochain, afin de protester contre le spectacle de Dieudonné.

Se servant des finesses kafkaïennes de l’inutile et stupide lourdeur administrative française, (le préfet a exigé que trois des organisateurs fassent élection de domicile dans le département), le préfet Comet a refusé d’autoriser la manifestation :

Screen Shot 2014-02-19 at 10.26.23 AM

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pour le préfet de Haute Garonne, permettre de manifester (n’est ce pas un droit fondamental ?) à ceux qui défendent la dignité humaine, est infiniment moins important que chaque virgule d’un document qui ira tout droit partager la poussière d’une étagère…

Cela rappelle qu’à Nantes, en janvier dernier, pour ne pas importuner Dieudonné, le Tribunal administratif avait suspendu un arrêté d’interdiction de son spectacle.

Le juge du tribunal administratif voulait laisser à Dieudonné la liberté d’exprimer sa haine des juifs, ses thèses révisionnistes et ses insultes antisémites devant son public, (le spectacle Le Mur fut heureusement interdit quelques heures plus tard, par le Conseil d’Etat saisi par Manuel Valls).

Si l’envie vous prend de ventiler respectueusement votre sentiment à la Préfecture, voici leurs coordonnées :

+33 5 34 45 34 45
http://www.haute-garonne.gouv.fr/Contactez-nous

Et leur page Facebook.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz