FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 février 2014

al-Andalus-3

Michel Garroté, réd en chef  —  Expulsés d’Espagne au 15e siècle, les Juifs sépharades ne pouvaient jusqu’à présent obtenir le passeport espagnol qu’après de longues démarches, et, pour les Juifs Israéliens sépharades, à condition de renoncer à leur nationalité israélienne.

Récemment, le gouvernement espagnol a annoncé son avant-projet : permettre la double nationalité et faciliter la naturalisation de toute personne, quel que soit son pays d’origine, dès lors qu’elle peut prouver qu’elle est issue de la communauté juive sépharade, une identité considérée comme circonstance exceptionnelle de lien avec l’Espagne.

On estime à 3,5 millions, le nombre de descendants des Juifs sépharades expulsés d’Espagne et vivant aujourd’hui dans le monde, notamment en Israël, en France, en Turquie. Pour les Juifs de France et de Turquie, le projet espagnol tombe à pic. En effet, les Juifs vivent mieux en Espagne qu’en Turquie (islamiste) ou en France (Fofana, Merah, Dieudonné…).

Or, voici que les musulmans d’Espagne demandent au gouvernement espagnol d’accorder la citoyenneté aux descendants des musulmans qui ont été expulsés d’Espagne au 15e siècle. La demande est faite par une « Association pour l’héritage historique al-Andalus » ; al-Andalus étant formule islamique utilisée pour qualifier l’occupation de l’Andalousie par les musulmans omeyyades…

Concrètement, cette demande anachronique et culottée fait suite à l’avant-projet du gouvernement espagnol mentionné ci-dessus, avant-projet qui vise à accorder la naturalisation aux descendants des Juifs séfarades expulsés d’Espagne.

« L’Etat espagnol doit accorder les mêmes droits à tous ceux qui ont été expulsés. Autrement, la décision de n’accorder la citoyenneté qu’aux Juifs est sélective, et revêt un caractère raciste », allègue un certain Bayi Loubaris, président de « l’Association pour l’héritage historique al-Andalus ».

Les allégations de Bayi Loubaris et de l’Association pour l’héritage historique al-Andalus sont intolérables. Car les Juifs dits sépharades sont des Juifs venus vivre en Espagne et non pas des envahisseurs armés voulant convertir par la terreur les Andalous à l’islam. Il a fallu des siècles à l’Espagne pour se débarrasser des envahisseurs mahométans venus occuper par la force du sabre une partie du sol ibérique.

Et maintenant, falsifiant l’histoire et accusant les Espagnols de racisme, les musulmans d’Espagne via Bayi Loubaris s’imaginent que le peuple ibérique va accepter que son gouvernement accorde la nationalité espagnole à des musulmans vivant en Afrique du nord ?

L’Espagne en général et l’Andalousie en particulier ont déjà de la peine avec les clandestins marocains que le gouvernement précédent, socialiste en l’occurrence, a légalisés, leur ouvrant ainsi l’accès, au bout de quelques années, à la nationalité espagnole. Les catholiques andalous sont déjà excédés par le prosélytisme agressif et les revendications disproportionnées des musulmans vivant dans le sud de l’Espagne. Détail piquant : la Charte du Hamas prévoit la « reconquête » de l’Andalousie…

Dès lors, les accusations de racisme formulées par Bayi Loubaris et par son Association pour l’héritage historique al-Andalus sont une face monstrueuse, une sinistre plaisanterie. L’Espagne devrait exiger des réparations économiques auprès de l’Organisation de la Coopération Islamique pour les siècles d’occupation militaire illégale perpétrée par les mahométans dans la partie sud du territoire ibérique : al-Andalus dégage !

Reproduction autorisée avec mention :

© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz