FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 23 février 2014

Nous avions été informé début février que Dieudonné risquait de se faire expulser de son théâtre de la Main d’Or, à Paris, du fait que sa société, qui était le détenteur du bail, a été radiée du registre du commerce.

C’est donc chose faite: les propriétaires, après avoir examiné les aspects légaux, ont engagé la procédure d’expulsion de Dieudonné.

Son avocate, Me Dominique Cohen-Trumer, a déposé plainte devant le tribunal de grande instance de Paris pour réclamer son expulsion. L’audience est fixée au 11 mars.

Selon l’assignation, Bonnie Productions, la société de Dieudonné, a signé en 2010 un bail de 9 ans, mais comme nous l’avions révélé, cette société a été radiée le 19 septembre 2013.

L’occupant actuel n’est donc titulaire d’aucun bail, une infraction que le tribunal ne manque jamais de sanctionner par l’expulsion de l’occupant illégal.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Interrogé par le Parisien, l’avocat de Dieudonné, Me François Dangléhant, affirme qu’«on a intrigué pour obtenir irrégulièrement la radiation du registre du commerce et des sociétés de la société Bonnie Productions, en pensant ensuite se présenter devant le tribunal en exposant que cette société étant radiée et que la résiliation du bail serait obtenue automatiquement».

Mais Dreuz est en mesure d’affirmer le contraire.

Personne n’a « intrigué » pour radier la société Bonnie Production, puisque l’expert comptable de la société, dans un courrier du 6 novembre 2013 adressé à la société Bonnie Production, indique que la société a été radiée par sa propre carence :

« Elle n’a pas déposé ses comptes depuis 2008… le siège social a été transféré irrégulièrement, »

Et l’expert comptable ajoute que « la radiation fait perdre la propriété commerciale ».

Screen-Shot-2014-02-06-at-7.06.14-PM-500x707

L’avocat de Dieudonné aura du mal à soutenir que ce dernier n’était pas informé, et qu’on a conspiré pour ensuite obtenir la radiation du bail…

Nous sommes même en mesure de révéler que Les productions de la plume, la société de la compagne de Dieudonné qui fait l’objet d’un contrôle fiscal, et dont la gérante Noémie Montagne risque d’être poursuivie en justice pour abus de biens sociaux, blanchiment d’argent, fraude fiscale et complicité d’organisation frauduleuse de l’insolvabilité de Dieudonné, est bien au courant du danger, et avait demandé en 2011 au propriétaire – qui refusa – de lui transférer le bail avant de le perdre :

Screen-Shot-2014-02-06-at-10.22.07-PM-500x252

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz