FLASH
[18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 26 février 2014

Egypt-aids-e1393406638462

Plus de 36 millions de personnes sont mortes du SIDA dans le monde, et 35,3 millions vivent avec le virus. Mais elles n’ont plus aucune raison de se faire de souci : l’armée égyptienne a vaincu la maladie.

Ainsi que l’hépatite C.

C’est en tous cas ce qu’affirme le Docteur Ibrahim Abdel-Atti, général des armées, et chef de la branche médicale. “Nous avons vaincu le SIDA. Soyez rassurés, nous avons vaincu le SIDA,” a déclaré Abdel-Atti dimanche dernier lors d’une conférence de presse :

“Et évidemment,” a-t-il expliqué “j’ai vaincu le SIDA avec la bénédiction de mon seigneur, gloire à lui, avec un taux de réussite de 100%.”

Le leader du pays et de l’armée, le général Abdel-Fattah el-Sissi (qui vient de dissoudre le gouvernement provisoire, a démissionné de son poste, et a annoncé se présenter non pas comme candidat à la présidence, mais comme ministre de l’intérieur) et le président Adly Mansour, étaient présents lors de la conférence, selon un communiqué officiel.

Abdel-Atti a déclaré qu’il a inauguré une méthode par laquelle il pouvait extraire le virus et le briser en acide aminés, “de telle sorte que le virus devient une nourriture pour le corps au lieu d’une maladie. C’est un miracle de la recherche scientifique.”

“Je prends le SIDA au patient, et je nourris le patient avec le SIDA. Je le lui donne comme une brochette de kebab,” a-t-il déclaré, probablement comme une métaphore (encore que ?). “Je prends le virus, et je le lui donne comme une nourriture, et c’est le sommet du miracle de la science.”

“Et j’ai également conquis le ‘C,’” ajouta Abdel-Atti, en référence à l’hépatite C. “Vous ne verrez plus jamais un patient souffrir de l’hépatite C après ce jour, avec l’aide de Dieu!”

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’hépatite C est très répandue en Egypte, avec 18 million d’Egyptiens atteints (sur une population de 80 millions)

“C’est le premier saut, avec l’aide de Dieu. Conquérir le SIDA dans le monde, avec l’aide de Dieu.”

Selon l’armée, un patient peut être complètement soignée en 20 jours, mais certains malchanceux risquent de devoir attendre jusqu’à six mois.

La CCTV Africa annonce que l’Egypte a approuvé le traitement, et elle attend l’accord de l’Europe et des Etats-Unis. Cependant, le pays entend repousser l’exportation de la technologie afin d’attirer le tourisme médical.

Un reportage de CCTV Africa montre Abdel-Atti expliquant à un patient: “vos examens médicaux disent que vous aviez le SIDA. Et maintenant vous ne l’avez plus. Vous êtes soigné.”

“Nous pensions jusqu’à maintenant qu’il n’y avait pas de traitement,” a déclaré le Docteur Nadia Ragab lors d’une conférence de presse. “Mais la recherche a été tellement intense que nos consultants médicaux nous ont donné le feu vert pour faire des essais sur l’homme. Nous avons suivi les patients tous les trois mois avec précision. Les résultats furent si étonnants que nous avons dû répéter les travaux de laboratoire à différents endroits pour être certain.”

L’appareil développé par l’armée purifie le sang du patient d’une manière similaire à une dialyse. Et il n’y a aucun effet secondaire.

La conférence de presse pourrait en réalité faire partie d’une campagne destinée à convaincre les Egyptiens qu’ils peuvent faire confiance en la capacité de l’armée à bien s’occuper des citoyens du pays, et leur offrir un futur meilleur. Si c’est le cas, et bien les Egyptiens sont encore plus cons que cons.

L’an dernier, les autorités égyptiennes ont annoncé le développement d’un appareil appelé C-fast, qui pouvait détecter le SIDA et l’hépatite C sans prise de sang. L’appareil, créé à partir de la technologie d’une bombe à détection, est supposée identifier la signature moléculaire du virus.

La communauté scientifique – en dehors d’Egypte – sembla peu enthousiaste.

“Je ne vois aucune preuve qui soutienne le fait que cet appareil détecte l’hépatite C, ou n’importe quel autre virus comme mentionné dans le dépôt de brevet, ni aucune explication rationnelle qui explique comment il pourrait fonctionner,” a déclaré Emma Thomson, la spécialiste des maladies infectieuses de l’université de Glasgow, à la BBC.

Selon les médias égyptiens, le président Adly Mansour a maintenant demandé que l’appareil soit examiné par “des comités scientifiques spécialisés.”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://english.alarabiya.net/en/life-style/healthy-living/2014/02/25/Egypt-s-army-claims-AIDs-detecting-scientific-breakthrough-.html

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz