FLASH
[19/09/2017] Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  |  Attentat de Londres : le terroriste syrien aime la Grande Bretagne, affirme son frère  |  Israël : la police a arrêté un colon arabe de 17 ans après qu’un pistolet a été découvert chez lui  |  Attaque dans la cour de la synagogue de Garges-lès-Gonesse par des musulmans antisémites hurlant « Allahou akbar, nique les juifs »  |  [18/09/2017] Honte : la gauche a dénoncé le mur construit par Israël pour protéger ses citoyens, et elle en construit un pour protéger la tour Eiffel  |  Nikki Haley (ambassadrice des Etas-Unis à l’ONU): « La Corée du nord sera détruite si nous devons nous défendre contre ses attaques »  |  Attentat islamiste à Vigneux-sur-Seine (91) : un homme tente de tuer des policiers en criant Allah Ou akbar  |  Les USA, le Japon et la Corée du sud ont fait une démonstration de force aérienne en réponse au dernier tir de missile de Pyongyang  |  Suède taux de chômage: nés en Suède: 3.9%. Nés à l’étranger: 21.8% (Chiffres OCDE)  |  Attentat du métro de Londres : l’auteur est 1 réfugié d’Irak parce que les réfugiés sont des musulmans avec la haine des chrétiens  |  [17/09/2017] La Tunisie abolit l’interdiction du mariage des femmes avec des non-musulmans, mais la société islamique tolérante le rejette toujours  |  Grande Bretagne : la menace terroriste déclassée de « critique » à « sévère » – pas de risque imminent selon les services de renseignement  |  Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, mais tous les terroristes sont maintenant des déséquilibrés  |  Gare de Marseille : 4 touristes américaines ont été attaquées à l’acide par une femme qui a été arrêté, identité non indiquée  |  Exemple de la gauche solidaire: Albert Dupontel louait 300€/semaine un hôtel particulier de 1.149 m2 dans le 17e  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 4 mars 2014

Oskar_Freysinger_drapeau_suisse

Après le référendum suisse du 9 janvier 2014 sur l’immigration, des journalistes de Canal+ ont décidé de faire un reportage sur Oskar Freysinger, conseillé d’Etat du Valais et membre de l’UDC, le parti politique à l’origine du texte.

Mais il ne s’agissait pas exactement d’un vrai reportage. Non, pas exactement…

Il s’agissait de faire un reportage journalistique qui paraisse honnête, indépendant et neutre, mais sans l’être.

Il s’agissait d’inventer une réalité conforme à une idéologie gauchiste, mais sous les apparences de la réalité.

Il s’agissait de bidonner le reportage pour peindre Freysinger en facho xénophobe (ce qu’il n’est pas) – et celà fut fait avec assez de professionnalisme pour flouer même l’œil critique d’un Nicolas Bedos, qui pourtant ne s’en laisse pas compter, et qui s’est retrouvé Gros-Jean comme devant avec ses ricanements.

Pour cela, Canal+ a systématiquement coupé les réponses des intervenants dont il ne voulait pas.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]Coupé, l’entretien avec le chef de la police cantonale: il avait indiqué que la criminalité itinérante a explosé, et qu’elle est surtout le fait de délinquants étrangers…

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]Coupé aussi, l’entretien avec le chef du service pénitentiaire du Valais : il avait révélé une vérité qui dérange Canal+ : trois détenus sur quatre sont des étrangers.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Facile, dans ces conditions, de faire dire à l’enquête ce qu’on a décidé -avant même de poser un pied en Suisse – qu’elle dira.

Mais Oskar Freysinger, impressionné par la rigoureuse éthique de la chaîne, a contre-attaqué, a collé aux journalistes une droite bien appuyée, et, dans une contre-enquête, a mis aux journalistes le nez dans leur vice, et leur a donné une leçon de morale aussi humiliante que mérité.

Voici le contre-reportage sur les douteux procédés de la chaine crypto cryptée : « ce que Canal++ n’a pas retenu de sa visite en Suisse ».

En conclusion, le contre-reportage de Freysinger pose une question : « En quoi consiste le travail des journalistes ? Diffuser des opinions ou exposer des faits ? ».

Je pose, moi aussi une question : savent-ils encore faire le distinguo ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz