FLASH
[20/08/2018] Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 4 mars 2014

Oskar_Freysinger_drapeau_suisse

Après le référendum suisse du 9 janvier 2014 sur l’immigration, des journalistes de Canal+ ont décidé de faire un reportage sur Oskar Freysinger, conseillé d’Etat du Valais et membre de l’UDC, le parti politique à l’origine du texte.

Mais il ne s’agissait pas exactement d’un vrai reportage. Non, pas exactement…

Il s’agissait de faire un reportage journalistique qui paraisse honnête, indépendant et neutre, mais sans l’être.

Il s’agissait d’inventer une réalité conforme à une idéologie gauchiste, mais sous les apparences de la réalité.

Il s’agissait de bidonner le reportage pour peindre Freysinger en facho xénophobe (ce qu’il n’est pas) – et celà fut fait avec assez de professionnalisme pour flouer même l’œil critique d’un Nicolas Bedos, qui pourtant ne s’en laisse pas compter, et qui s’est retrouvé Gros-Jean comme devant avec ses ricanements.

Pour cela, Canal+ a systématiquement coupé les réponses des intervenants dont il ne voulait pas.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]Coupé, l’entretien avec le chef de la police cantonale: il avait indiqué que la criminalité itinérante a explosé, et qu’elle est surtout le fait de délinquants étrangers…

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »12px »]Coupé aussi, l’entretien avec le chef du service pénitentiaire du Valais : il avait révélé une vérité qui dérange Canal+ : trois détenus sur quatre sont des étrangers.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Facile, dans ces conditions, de faire dire à l’enquête ce qu’on a décidé -avant même de poser un pied en Suisse – qu’elle dira.

Mais Oskar Freysinger, impressionné par la rigoureuse éthique de la chaîne, a contre-attaqué, a collé aux journalistes une droite bien appuyée, et, dans une contre-enquête, a mis aux journalistes le nez dans leur vice, et leur a donné une leçon de morale aussi humiliante que mérité.

Voici le contre-reportage sur les douteux procédés de la chaine crypto cryptée : « ce que Canal++ n’a pas retenu de sa visite en Suisse ».

En conclusion, le contre-reportage de Freysinger pose une question : « En quoi consiste le travail des journalistes ? Diffuser des opinions ou exposer des faits ? ».

Je pose, moi aussi une question : savent-ils encore faire le distinguo ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz