FLASH
[19/07/2018] Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 mars 2014

Le crâne rasé sur les côtés, un tatouage dans le cou et une veste de survêtement rouge sur un t-shirt noir : dans le box du tribunal correctionnel d’Évreux, le prévenu à la forte corpulence est impressionnant. Il comparaissait vendredi pour violence avec arme sur un résidant du foyer L’Abri, dans le quartier de Saint-Michel à Évreux.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le soir du lundi 24 février, il avait fait irruption dans la chambre de la victime, qui était couchée. Il avait retourné le matelas sur elle et s’était assis dessus. Et surtout, lui avait mis un sabre sous la gorge. Il était éméché et avait perturbé la résidence toute la nuit.
L’auteur des faits était accueilli dans ce foyer depuis sa sortie de prison en décembre. Après dépôt de plainte de la victime, il avait été interpellé en ville le 26 février.

« Pas méchant »

« J’ai jamais eu de problème avec lui. Je ne comprends pas pourquoi j’ai fait ça, explique-t-il au président. Je ne suis pas méchant. Je rends service aux gens du foyer. »

Me François Delacroix, son avocat, précise d’ailleurs que « le prévenu et la victime buvaient une bière ensemble le lendemain des faits ». Mais ses problèmes d’alcool ajoutés à son traitement de substitution à l’héroïne ont formé un cocktail détonnant. « J’ai pété les plombs », reconnaît le prévenu.

Quant à la victime, c’est un garçon en réinsertion « qui essaie de se reconstruire. Il est fragile. Mais le prévenu s’est assis dessus ! », lance Me Mehdi Locatelli son avocat. Conséquence immédiate : « Il se met en retrait, il s’isole. »

Me Delacroix, lui, plaide qu’il n’y a pas d’arme – le parquet a ordonné sa destruction. « Est-ce une arme de collection, un jouet ? Ce sabre, est-il tranchant ? » On ne peut plus le savoir. Il en tire donc la conséquence juridique : en l’absence d’arme et sans incapacité de travail de la victime, il s’agit de simple violence, une contravention et non un délit.

Le procureur de la République rappelle la gravité des faits « dans un foyer où se retrouvent des accidentés de la vie ». Et s’inquiète de ce qui aurait pu se passer : « Un sabre japonais et de l’alcool, ça peut vite déraper », estime-t-il.

Après délibéré, le tribunal condamne finalement le prévenu à 12 mois de prison dont six assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve pendant 24 mois, et obligation de soins, interdiction de détenir une arme et de paraître au foyer L’Abri.

http://www.paris-normandie.fr/article/evreux/a-evreux-il-s%E2%80%99assoit-sur-sa-victime

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz