FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Joseph Cuesta le 6 mars 2014

Sarkozy-Bruni-2

Joseph Cuesta – Je n’éprouve pas la moindre compassion pour Nicolas Sarkozy et pour Carla Bruni, suite aux enregistrements effectués par Buisson et qui ont fuités. Je n’ai jamais éprouvé la moindre compassion pour ce couple pipole-nul, à la fois suffisant et insuffisant. Il en va de même pour 99% (100% ?) des rédactrices et  des rédacteurs de dreuz.info, notamment Grumberg et Garroté. En fait, sur ce blog, le coupe agace.

Cela dit, la question que les politiciens français auraient dû poser ces derniers jours, c’est d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Or, cette question n’est posée qu’aujourd’hui. Mieux vaut tard que jamais.

Ainsi, Le député UMP des Yvelines Henri Guaino a demandé ce jeudi à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, si les enregistrements de conversations élyséennes faits par Patrick Buisson avaient été saisis par la police. « Je voudrais savoir d’où viennent les fuites. Je demande à Mme Taubira de nous dire si ces enregistrements ont été saisis par la police », a dit Guaino, ancienne plume de Sarkozy.

« Il n’y a jamais eu d’autorisation demandée à quiconque, y compris au président de la République », a poursuivi Guaino qui a dénoncé un viol de son intimité. Pour lui, « il n’y a pas de complot de l’extrême-droite dans cette affaire » qui « révèle une forme de paranoïa et de maladie mentale. On trouvera dans ces enregistrements de quoi monter les uns contre les autres. On n’y trouvera rien de scandaleux », a dit Guaino.

Car en effet, l’affaire Buisson, ce n’est pas seulement ce que révèlent les enregistrements, mais c’est aussi d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Les enregistrements, en eux-mêmes, ne révèlent que des propos tels que les tiennent tous les politiciens en privé, de gauche comme droite. Du reste, à cet égard, les exemples ne manquent. Or, voici que Christiane Taubira se prétend atterrée et elle parle même d’atteinte à la morale publique et aux institutions.

Mais Madame Taubira n’est-elle pas responsable, elle aussi, en tant que ministre de la Justice, de ces atteintes aux institutions ? L’affaire Buisson ne réside-t-elle pas également dans le fait que les enregistrements ont, semble-t-il, été saisis par la justice lors de perquisitions, dans l’affaire des sondages de l’Elysée. En clair, les fuites sur ces enregistrements ne viendraient-elles pas de l’institution judiciaire ? N’y a-t-il pas eu ici viol du secret de l’instruction ? Oui ? Non ? On apprécierait des réponses à toutes ces questions.

Reproduction autorisée avec mention :

Joseph Cuesta  www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz