FLASH
[19:13] Le Premier ministre Netanyahou vient de quitter brusquement une réunion de cabinet pour un appel « d’importance nationale »  |  Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Joseph Cuesta le 6 mars 2014

Sarkozy-Bruni-2

Joseph Cuesta – Je n’éprouve pas la moindre compassion pour Nicolas Sarkozy et pour Carla Bruni, suite aux enregistrements effectués par Buisson et qui ont fuités. Je n’ai jamais éprouvé la moindre compassion pour ce couple pipole-nul, à la fois suffisant et insuffisant. Il en va de même pour 99% (100% ?) des rédactrices et  des rédacteurs de dreuz.info, notamment Grumberg et Garroté. En fait, sur ce blog, le coupe agace.

Cela dit, la question que les politiciens français auraient dû poser ces derniers jours, c’est d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Or, cette question n’est posée qu’aujourd’hui. Mieux vaut tard que jamais.

Ainsi, Le député UMP des Yvelines Henri Guaino a demandé ce jeudi à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, si les enregistrements de conversations élyséennes faits par Patrick Buisson avaient été saisis par la police. « Je voudrais savoir d’où viennent les fuites. Je demande à Mme Taubira de nous dire si ces enregistrements ont été saisis par la police », a dit Guaino, ancienne plume de Sarkozy.

« Il n’y a jamais eu d’autorisation demandée à quiconque, y compris au président de la République », a poursuivi Guaino qui a dénoncé un viol de son intimité. Pour lui, « il n’y a pas de complot de l’extrême-droite dans cette affaire » qui « révèle une forme de paranoïa et de maladie mentale. On trouvera dans ces enregistrements de quoi monter les uns contre les autres. On n’y trouvera rien de scandaleux », a dit Guaino.

Car en effet, l’affaire Buisson, ce n’est pas seulement ce que révèlent les enregistrements, mais c’est aussi d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Les enregistrements, en eux-mêmes, ne révèlent que des propos tels que les tiennent tous les politiciens en privé, de gauche comme droite. Du reste, à cet égard, les exemples ne manquent. Or, voici que Christiane Taubira se prétend atterrée et elle parle même d’atteinte à la morale publique et aux institutions.

Mais Madame Taubira n’est-elle pas responsable, elle aussi, en tant que ministre de la Justice, de ces atteintes aux institutions ? L’affaire Buisson ne réside-t-elle pas également dans le fait que les enregistrements ont, semble-t-il, été saisis par la justice lors de perquisitions, dans l’affaire des sondages de l’Elysée. En clair, les fuites sur ces enregistrements ne viendraient-elles pas de l’institution judiciaire ? N’y a-t-il pas eu ici viol du secret de l’instruction ? Oui ? Non ? On apprécierait des réponses à toutes ces questions.

Reproduction autorisée avec mention :

Joseph Cuesta  www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz