Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Joseph Cuesta le 6 mars 2014

Sarkozy-Bruni-2

Joseph Cuesta – Je n’éprouve pas la moindre compassion pour Nicolas Sarkozy et pour Carla Bruni, suite aux enregistrements effectués par Buisson et qui ont fuités. Je n’ai jamais éprouvé la moindre compassion pour ce couple pipole-nul, à la fois suffisant et insuffisant. Il en va de même pour 99% (100% ?) des rédactrices et  des rédacteurs de dreuz.info, notamment Grumberg et Garroté. En fait, sur ce blog, le coupe agace.

Cela dit, la question que les politiciens français auraient dû poser ces derniers jours, c’est d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Or, cette question n’est posée qu’aujourd’hui. Mieux vaut tard que jamais.

Ainsi, Le député UMP des Yvelines Henri Guaino a demandé ce jeudi à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, si les enregistrements de conversations élyséennes faits par Patrick Buisson avaient été saisis par la police. « Je voudrais savoir d’où viennent les fuites. Je demande à Mme Taubira de nous dire si ces enregistrements ont été saisis par la police », a dit Guaino, ancienne plume de Sarkozy.

« Il n’y a jamais eu d’autorisation demandée à quiconque, y compris au président de la République », a poursuivi Guaino qui a dénoncé un viol de son intimité. Pour lui, « il n’y a pas de complot de l’extrême-droite dans cette affaire » qui « révèle une forme de paranoïa et de maladie mentale. On trouvera dans ces enregistrements de quoi monter les uns contre les autres. On n’y trouvera rien de scandaleux », a dit Guaino.

Car en effet, l’affaire Buisson, ce n’est pas seulement ce que révèlent les enregistrements, mais c’est aussi d’où viennent les fuites concernant les enregistrements effectués par Buisson. Les enregistrements, en eux-mêmes, ne révèlent que des propos tels que les tiennent tous les politiciens en privé, de gauche comme droite. Du reste, à cet égard, les exemples ne manquent. Or, voici que Christiane Taubira se prétend atterrée et elle parle même d’atteinte à la morale publique et aux institutions.

Mais Madame Taubira n’est-elle pas responsable, elle aussi, en tant que ministre de la Justice, de ces atteintes aux institutions ? L’affaire Buisson ne réside-t-elle pas également dans le fait que les enregistrements ont, semble-t-il, été saisis par la justice lors de perquisitions, dans l’affaire des sondages de l’Elysée. En clair, les fuites sur ces enregistrements ne viendraient-elles pas de l’institution judiciaire ? N’y a-t-il pas eu ici viol du secret de l’instruction ? Oui ? Non ? On apprécierait des réponses à toutes ces questions.

Reproduction autorisée avec mention :

Joseph Cuesta  www.dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :