FLASH
[24/09/2017] Election allemande : pas de surprise côté Merkel, mais l’AfD anti-musulman progresse fortement à mi-journée  |  T’es con Macron ? Inviter les cultes à discuter d’éthique un vendredi soir ? Les juifs et shabbat, t’as entendu parlé ?  |  Grosse victoire sociale de Trump : moins 1,2 million de pauvres vivent de bons alimentaires depuis son élection  |  [23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 mars 2014

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi à des peines de 2 à 4 ans ferme trois candidats au jihad interpellés en 2012 à l’aéroport de Saint-Étienne alors qu’ils s’apprêtaient à aller combattre en Syrie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’avocat général avait requis des peines de 2 à 6 ans ferme. La défense avait plaidé la relaxe ou des peines avec sursis.

Le tribunal a condamné Youssef Ettaoujar, 26 ans, présenté comme «l’émir du groupe», à 5 ans de prison dont un avec sursis, Salah-Eddine Gourmat, 24 ans, à 4 ans dont 1 avec sursis et Fares Farsi, 21 ans, le seul à avoir reconnu le projet jihadiste du groupe, à 4 ans dont 2 avec sursis.

Le seul des trois condamnés a avoir été placé en détention provisoire, Youssef Ettaoujar, a refusé d’être extrait de sa cellule pour entendre le jugement. Le président a par ailleurs délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de Salah-Eddine Gourmat qui ne s’est pas présenté à l’audience.

Des holsters et des jumelles nocturnes dans les bagages

Les trois jeunes gens étaient poursuivis pour «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes terroristes», accusés d’avoir voulu se rendre sur une terre de jihad comme la Syrie pour se procurer des armes, suivre un entraînement militaire et combattre.

Ils avaient été interpellés le 14 mai 2012 au comptoir de l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon (près de Saint-Étienne), alors qu’ils s’apprêtaient à prendre un vol pour Gaziantep en Turquie, via Istanbul. Dans leurs bagages, les policiers avaient retrouvés des holsters, gilets tactiques, jumelles nocturnes et des caméscopes achetés quelques jours avant le départ.

Ils s’initient par eux-même à la guerre sainte

• Youssef Ettaoujar, qui a prénommé sa fille Jihad, avait l’habitude de regarder des vidéos de confections d’explosifs sur Internet. Sur son ordinateur, on découvrira également plusieurs photos où il se met en scène, le visage dissimulé et porteur d’un sabre, y compris avec son neveu.

• Salah-Eddine Gourmat, comme le révèle l’exploitation de son téléphone portable, avait l’habitude de consulter des sites relatifs au jihad. Même si ce livreur de pizzas prétend avoir voulu se rendre en Syrie pour réaliser des reportages, il se refuse à condamner les actes de Mohamed Merah à Toulouse. Craignant de le voir basculer dans le fondamentalisme, son père avait cru bon de confisquer un de ses passeports.

• Fardi Farsi est le seul à reconnaître l’orientation jihadiste de l’expédition avortée. Cet ancien sportif de haut niveau ébranlé par des problèmes familiaux affirme qu’il a tourné la page depuis les exactions de Mohamed Merah.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/trois-candidats-au-jihad-condamnes-a-des-peines-de-2-a-4-ans-ferme-07-03-2014-3652471.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz