FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 mars 2014

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi à des peines de 2 à 4 ans ferme trois candidats au jihad interpellés en 2012 à l’aéroport de Saint-Étienne alors qu’ils s’apprêtaient à aller combattre en Syrie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’avocat général avait requis des peines de 2 à 6 ans ferme. La défense avait plaidé la relaxe ou des peines avec sursis.

Le tribunal a condamné Youssef Ettaoujar, 26 ans, présenté comme «l’émir du groupe», à 5 ans de prison dont un avec sursis, Salah-Eddine Gourmat, 24 ans, à 4 ans dont 1 avec sursis et Fares Farsi, 21 ans, le seul à avoir reconnu le projet jihadiste du groupe, à 4 ans dont 2 avec sursis.

Le seul des trois condamnés a avoir été placé en détention provisoire, Youssef Ettaoujar, a refusé d’être extrait de sa cellule pour entendre le jugement. Le président a par ailleurs délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de Salah-Eddine Gourmat qui ne s’est pas présenté à l’audience.

Des holsters et des jumelles nocturnes dans les bagages

Les trois jeunes gens étaient poursuivis pour «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes terroristes», accusés d’avoir voulu se rendre sur une terre de jihad comme la Syrie pour se procurer des armes, suivre un entraînement militaire et combattre.

Ils avaient été interpellés le 14 mai 2012 au comptoir de l’aéroport d’Andrézieux-Bouthéon (près de Saint-Étienne), alors qu’ils s’apprêtaient à prendre un vol pour Gaziantep en Turquie, via Istanbul. Dans leurs bagages, les policiers avaient retrouvés des holsters, gilets tactiques, jumelles nocturnes et des caméscopes achetés quelques jours avant le départ.

Ils s’initient par eux-même à la guerre sainte

• Youssef Ettaoujar, qui a prénommé sa fille Jihad, avait l’habitude de regarder des vidéos de confections d’explosifs sur Internet. Sur son ordinateur, on découvrira également plusieurs photos où il se met en scène, le visage dissimulé et porteur d’un sabre, y compris avec son neveu.

• Salah-Eddine Gourmat, comme le révèle l’exploitation de son téléphone portable, avait l’habitude de consulter des sites relatifs au jihad. Même si ce livreur de pizzas prétend avoir voulu se rendre en Syrie pour réaliser des reportages, il se refuse à condamner les actes de Mohamed Merah à Toulouse. Craignant de le voir basculer dans le fondamentalisme, son père avait cru bon de confisquer un de ses passeports.

• Fardi Farsi est le seul à reconnaître l’orientation jihadiste de l’expédition avortée. Cet ancien sportif de haut niveau ébranlé par des problèmes familiaux affirme qu’il a tourné la page depuis les exactions de Mohamed Merah.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/trois-candidats-au-jihad-condamnes-a-des-peines-de-2-a-4-ans-ferme-07-03-2014-3652471.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz