Publié par Hervé Roubaix le 12 mars 2014

Screen Shot 2014-03-12 at 9.31.04 AM

Christiane Taubira se lamente : « Sur une coursive, il y a une cinquantaine de détenus. Pour une seule cabine téléphonique. » Difficile pour tous les prisonniers de joindre leurs proches autant qu’ils le voudraient, conclut le dernier rapport du contrôleur général des prisons Jean-Marie Delarue, afin d’autoriser les portables en détention.

Mais à la maison d’arrêt de Sequedin, on se souvient de l’évasion de Redoine Faïd, le 13 avril dernier.

Stéphane Lecerf, délégué de l’UFAP-UNSA-Justice : « Redoine Faïd avait un téléphone portable, il a pu appeler pour avoir vite un véhicule qui vienne le chercher ».

Stéphane Lecerf considère que la proposition du contrôleur général est complètement irresponsable : « Il est à des années-lumières de ce qu’il se passe en prison ! »,

Stéphane Lecerf : « Les téléphones mobiles seraient, outre des facilitateurs d’évasions, des moyens de gérer un trafic de l’intérieur ».

Mais Taubira ne veut rien entendre, car elle veut apaiser les tensions liées à l’accès au téléphone.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Stéphane Lecerf : « S’il y avait un détenu par cellule, ils pourraient davantage téléphoner. »

HR : il y aura bientôt un détenu par cellule. Non que la France va construire des prisons pour suivre l’évolution démographique du nombre d’immigrés – principaux clients des établissements pénitentiaires, mais parce que les voyous n’iront plus en prison.

Qui dit que voter ne sert à rien ? Tant que les Français éliront un président socialiste, ils en recevront la récompense dans leur chair : la violence et l’insécurité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz