FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 12 mars 2014

BihcDnJIYAAcK3W.jpg-large

Donc le Canard enchainé a affirmé que la garde des sceaux savait que Nicolas Sarkozy était sur écoute.

Jean-Marc Ayrault et le procureur général de Paris François Falletti sont également formels et confirment : la Chancellerie a été informée le 26 février de l’ouverture d’une information judiciaire pour « trafic d’influence » visant Nicolas Sarkozy, placé sur écoute avec son avocat Thierry Herzog dans une autre affaire, celle d’un éventuel financement libyen de la campagne présidentielle de 2007.

Donc le 26 février le juge d’instruction Serge Tournaire a bien versé les écoutes au dossier.

Donc Christiane Taubira ne pouvait ignorer que l’ancien président avait été placé sur écoute.

Donc à la question : « L’avez-vous appris comme nous, en lisant le journal Le Monde à 13 heures vendredi [7 mars], ou avant ? », posée au 20 heures de TF1 ce lundi, Christiane Taubira a naturellement répondu : « La réponse à votre question est très claire : je ne le savais pas avant. »

Donc, dans la droite ligne socialiste, dans la continuité de François Mitterrand qui, les yeux dans les yeux, niait toute implication dans les écoutes de l’Elysée qu’il avait ordonnées, Christiane Taubira a déclaré ce matin 12 mars à l’issue du conseil des ministres : « Non, je n’ai pas menti ». 

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et bien moi, madame Taubira, je vends la tour Eiffel, si vous connaissez quelqu’un que ça intéresse.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz