FLASH
[12:11] Explosion entendue partout en région parisienne : c’est un avion qui a passé le mur du son  |  Les sénateurs Républicains élaborent un projet de loi pour protéger les femmes, et empêcher les transsexuels de participer aux compétitions sportives féminines  |  Le directeur politique de Biden au Texas impliqué dans une escroquerie de collecte de bulletins de vote par correspondance  |  Le FBI déclassifie un document alléguant que l’affaire de la collusion russe était l’idée d’Hillary Clinton, Obama a été informé  |  Un trafiquant de drogue belge détourne un hélicoptère loué à son PROPRE NOM pour libérer sa femme prisonnière, découvre que la prison est trop petite pour y atterrir  |  Plus de 3 100 victimes de coups de feu dans le Chicago démocrate cette année  |  De Blasio dit qu’il infligera une amende à toute personne à New York qui ne porte pas de masque – le taux d’infection dépasse les 3 %  |  Le mouvement Amal condamne Macron pour avoir accusé les chiites d’avoir provoqué l’échec de formation du gouvernement libanais  |  Nasrallah : Les accusations de trahison de Macron sont inacceptables et condamnables  |  Les troupes indiennes ouvrent le feu à la frontière dans la région himalayenne contestée du Cachemire  |  Arménie vs Azerbaïdjan. 4ème journée : les combats continuent, des Kurdes et des Turcs syriens auraient été recrutés  |  Portland : Une émeutière menace de déféquer devant la porte d’un policier si sa voiture est rayée  |  L’agresseur de Charlie Hebdo accusé de tentative d’assassinat terroriste  |  Le débat présidentiel commence. Suivez nos commentaires sur le fil Twitter de Dreuz  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 mars 2014

Une deuxième piste s’est dessiné dans le meurtre de Jérémie, étudiant vosgien à Marseille. Selon une source proche de l’enquête, la piste du SDF déséquilibré est écartée. Un suspect belge va être extradé vers la France.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Une nouvelle piste «sérieuse» se dessine dans l’affaire du meurtre de Jérémie à Marseille sept mois après les faits. «Nous avons une piste, qui semble sérieuse, qui pourrait exonérer la première» selon le Procureur adjoint de la citée phocéenne. Par contre, une source proche de l’enquête écarte la piste du SDF «déséquilibré». En effet, les examens des bandes de vidéosurveillance pourraient écarter la première piste du sans-domicile fixe.

Un homme actuellement détenu en Belgique fait désormais office de suspect numéro 1, rapporte «La Provence», citant les informations du quotidien belge «Nieuwsblad». L’homme aurait été reconnu sur les enregistrements des caméras de surveillance. Quelques jours après la mort de Jérémie, ce marginal d’une trentaine d’années prénommé Saïd a été interpellé en Belgique après une tentative de braquage, au tesson de bouteille, d’une joaillerie de Bruxelles. Comme le révèle «Nieuwsblad», Saïd serait un multirécidiviste, connu sous quelque 130 fausses identités et incarcéré à plusieurs reprises pour des affaires de violences. L’homme est libérable en Belgique en avril et pourrait être extradé en France pour être entendu par un magistrat.

Un SDF « déséquilibré » était le suspect « n°1 » 

L’étudiant vosgien venait rendre visite à des camarades durant les vacances estivales. Parti chercher une amie à la gare Saint-Charles après une soirée, le jeune homme n’y est finalement jamais arrivé. Sur le chemin, boulevard d’Athènes, une bagarre éclate. Le jeune homme est retrouvé baignant dans son sang, grièvement blessé à la gorge par arme blanche.

Jérémie Labrousse, originaire des Vosges, était étudiant à l’école de management Euromed. Agé de 22 ans, il séjournait à Marseille dans le cadre de ses études. Le campus dans lequel Jérémie étudiant se trouvait en effet non loin du campus où habitaient de nombreux camarades. L’école Euromed est un établissement privé où on y étudie le management, l’économie et la gestion d’entreprise. La jeune victime est décédée après avoir perdu beaucoup de sang. L’étudiant a dit «quelques mots à des riverains venus lui porter secours et décliner son identité».

Le jeune homme était originaire de Les Forges, une petite commune de 1 800 habitants située dans la périphérie d’Epinal. Ses parents qui habitent la commune s’étaient rapidement rendus à son chevet à l’hôpital nord de Marseille. Il aurait connu un parcours scolaire sans faute et avait deux autres frères et sœurs. C’était le plus jeune de la famille. Il a été inhumé ce week-end dans la plus grande intimité dans son village natal des Vosges.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz