FLASH
[23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 12 mars 2014

Villepin-2

Michel Garroté, réd en chef  –-  Selon le site Internet du quotidien britannique The Telegraph, l’ancien Premier ministre et chef de la diplomatie français, Dominique Marie François René Galouzeau de Villepin, aurait travaillé une petite journée au ministère français des Affaires étrangères, en septembre 2013, afin de percevoir un « bonus de retraite » de 100’000 euros.

Revenir travailler une journée au ministère des Affaires étrangères aurait permis à Dominique de Villepin de faire valoir des droits à la retraite prévoyant le versement de ce bonus validé par le gouvernement socialiste, affirme The Telegraph qui s’appuie sur des sources au ministère. Selon le quotidien britannique, la raison et les détails de ce droit à une prime de retraite ne sont pas clairs.

Le journal précise que ses tentatives pour obtenir des éclaircissements auprès du ministère français sont restées vaines. Car si tout ça est certes « légal » (de quel droit est-ce légal au fait ?), l’information est néanmoins difficile à digérer pour les salariés du Quai d’Orsay, invités à se serrer la ceinture ; et pour l’ensemble des Français puisque c’est sur leurs impôts ou sur les emprunts à rembourser par eux que les 100’000 euros ont été ponctionnés.

Selon un porte-parole de Dominique de Villepin, cité par The Telegraph, il y aurait eu « une erreur administrative que M. de Villepin a déjà demandé de rectifier auprès des autorités compétentes dès qu’il en a été fait état », sans préciser de quelle erreur il s’agissait, ou si l’argent avait été remboursé.

De son côté, un porte-parole du ministère a déclaré qu’il n’y avait « pas eu de traitement discrétionnaire ou préférentiel » à l’égard de celui qui occupa le poste de Premier ministre de 2005 à 2007, sous la présidence de Jacques Chirac.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Source :

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/france/10690923/Former-French-Prime-Minister-Dominique-de-Villepin-received-100000-from-government-for-a-days-work.html

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz