FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 mars 2014

Espagne-antiterrorisme-2

Michel Garroté, réd en chef  —  Le ministère espagnol de l’Intérieur a annoncé vendredi le démantèlement, en Espagne et au Maroc, d’une cellule qui organisait l’envoi de combattants djihadistes en Syrie notamment, avec sept personnes arrêtées dont deux Français. Quatre personnes ont été arrêtées en Espagne – trois à Melilla et une à Malaga -, parmi lesquels le responsable de la cellule, et trois au Maroc. A Melilla, enclave espagnole située dans le nord du Maroc, outre le chef présumé de la cellule, la police a arrêté deux Français, identifiés comme Paul Cadic et Farik Cheikh, qui allaient se rendre en Syrie pour faire le jihad. Il s’agit de la cellule la plus importante responsable de l’envoi de djihadistes en Syrie et dans d’autres zones de conflits. Le réseau avait des ramifications au Maroc, en Belgique, en France, en Tunisie, en Turquie, en Libye, au Mali, en Indonésie et en Syrie, entre autres. C’est un coup dur contre les réseaux d’envoi de djihadistes. Le réseau recrutait ses membres à travers Internet.

Trois personnes interpellées au Maroc se trouvaient à Laroui, ville située à 20 km au sud de Melilla. S’agissant du cerveau de la cellule, il a lui-même un temps résidé à Laroui avant de s’installer dans l’enclave espagnole de Melilla, d’où il est parvenu à envoyer un groupe de volontaires de différentes nationalités pour aller combattre au Mali, en Syrie et en Libye. Cet homme, qui se livrait également à la collecte de dons financiers conséquents qu’il acheminait vers des organisations terroristes, avait en outre tissé de solides relations avec les membres d’une cellule démantelée en novembre 2012. Le Maroc  —  menacé directement par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans une vidéo inédite diffusée l’an dernier  —  démantèle régulièrement des cellules terroristes et s’inquiète face à l’embrigadement de jeunes djihadistes envoyés sur des fronts tels que la Syrie avant de revenir au Maroc. Cela montre clairement l’insistance d’Al-Qaïda et des groupes qui lui sont affiliés à porter atteinte à la stabilité du Maroc et de ses alliés.

Le 11 mars, le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz, a prévenu qu’il existait un risque d’attentat dans le pays. Le Centre national espagnol de coordination antiterroriste qualifie d‘élevée la menace d’un attentat islamiste en Espagne. « Il est évident que l’Espagne fait partie des objectifs stratégiques du jihad global, nous ne sommes pas les seuls évidemment mais nous sommes dans la ligne de mire », a ajouté Fernandez Diaz. « L’Espagne apparaît dans un certain nombre de déclarations d’Al-Qaïda et de ses filiales locales, ou, des filiales qui ont des combattants en Syrie contre le régime, a précisé Fernandez Diaz. Depuis 2004, 472 djihadistes ont été arrêtés en Espagne, alors que 105 l’avaient été en 2003. Le nombre de membres des forces de l’ordre mobilisés pour la lutte antiterroriste a été multiplié par cinq depuis 2004, soit 1’800 personnes actuellement. D’avril 2012 à novembre 2013, 20 djihadistes, de 15 à 49 ans, sont partis d’Espagne en Syrie : neuf Marocains résidant à Malaga dans le sud ; à Gerona en Catalogne ; à Ceuta, et 11 Espagnols presque tous natifs de Ceuta.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz