FLASH
[20:29] Bill Clinton « a eu une liaison avec Ghislaine Maxwell, la fournisseuse de filles pour Jeffrey Epstein, lors d’un voyage dans son jet privé », affirme un nouveau livre explosif  |  Amazon bloque les commentaires négatifs de clients sur du papier toilette chinois  |  Hertz a versé 16 millions de dollars de bonus à ses cadres supérieurs avant son dépôt de bilan à cause du #coronavirus  |  Un lycée de Jérusalem fermé après que les étudiants aient contracté le coronavirus de Wuhan  |  Zuckerberg hypocrite, reproche à Twitter d’avoir fait du Fact-checking sur le tweet de Trump, et affirme que les entreprises privées ne devraient pas être « l’arbitre de la vérité »  |  La Grèce renforce ses patrouilles à sa frontière avec la Turquie  |  Après une accalmie de 5 jours, Tsahal effectue des raids anti-terroristes en Judée Samarie malgré les tensions avec l’Autorité palestinienne  |  Le député de Paris Claude Goasguen est mort du #coronavirus à l’âge de 75 ans  |  Même après le massacre de la place Tienanmen en 1989, l’opinion dominante parmi les universitaires, les diplomates et les journalistes était que la Chine était sur la voie de la modération  |  Malgré le battage médiatique, le Remdesivir de Gilead ne soigne pas, et il ne mettra pas fin à la pandémie de #coronavirus  |  Une jeune Iranienne de 13 ans, identifiée comme Romina Ashrafi, a été décapitée par son père lors d’un « crime d’honneur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 mars 2014

Dieudonné-4

A Pau, Dieudonné a été autorisé à présenter son spectacle, mais le maire avait prévenu : il y aurait un huissier dans la salle.

Résultat : quand Dieudonné ne casse pas du juif, son public se sent floué. Sans insultes antisémites, Dieudonné n’est plus Dieudonné.

Sans les attaques antisémites, il ne se passe rien. Autant aller voir Chantal Goya

« On va voir Dieudonné et il ne se passe rien. Autant aller voir Chantal Goya ! » se lamentait un jeune venu au Zénith de Pau pour entendre Dieudonné dire que les chambres à gaz n’ont pas existé, que les sionistes sont derrière les attentats du 11 septembre, qu’ils tiennent la finance mondiale, et que les misères du monde, c’est leur main tentaculaire.

« un humour gras, vulgaire à l’extrême, toujours fondé sur l’insulte »

Dieudonné, sur scène : « Tout ce que je dis a été validé par mon avocat ». Mais voilà, que reste-t-il de Dieudonné sans ses attaques antisémites ? « Un humour gras, vulgaire à l’extrême, toujours fondé sur l’insulte, et toujours aux dépens de ceux qui sont faibles et différents » répond le journaliste qui signe MPC dans La République des Pyrénnées.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et puis, Dieudonné, s’adressant à l’huissier, parle de Dieudonné : il pleurniche sur son interdiction à la télévision, sur « le grand complot des journalistes contre lui » et son public s’ennuie et jure qu’il ne reviendra pas.

Et ce n’est pas sa remarque sur « Hitler [qui] lui-même n’était pas tellement nazi » qui fait remonter la tension : les fans étaient venu pour du lourd, et là, c’est le bide.

A la sortie, un spectateur déçu se plaint : « il ne se passe rien ».

Pour le journaliste, « c’est un spectacle d’un goût douteux ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz