FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 mars 2014

Dieudonné-4

A Pau, Dieudonné a été autorisé à présenter son spectacle, mais le maire avait prévenu : il y aurait un huissier dans la salle.

Résultat : quand Dieudonné ne casse pas du juif, son public se sent floué. Sans insultes antisémites, Dieudonné n’est plus Dieudonné.

Sans les attaques antisémites, il ne se passe rien. Autant aller voir Chantal Goya

« On va voir Dieudonné et il ne se passe rien. Autant aller voir Chantal Goya ! » se lamentait un jeune venu au Zénith de Pau pour entendre Dieudonné dire que les chambres à gaz n’ont pas existé, que les sionistes sont derrière les attentats du 11 septembre, qu’ils tiennent la finance mondiale, et que les misères du monde, c’est leur main tentaculaire.

« un humour gras, vulgaire à l’extrême, toujours fondé sur l’insulte »

Dieudonné, sur scène : « Tout ce que je dis a été validé par mon avocat ». Mais voilà, que reste-t-il de Dieudonné sans ses attaques antisémites ? « Un humour gras, vulgaire à l’extrême, toujours fondé sur l’insulte, et toujours aux dépens de ceux qui sont faibles et différents » répond le journaliste qui signe MPC dans La République des Pyrénnées.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et puis, Dieudonné, s’adressant à l’huissier, parle de Dieudonné : il pleurniche sur son interdiction à la télévision, sur « le grand complot des journalistes contre lui » et son public s’ennuie et jure qu’il ne reviendra pas.

Et ce n’est pas sa remarque sur « Hitler [qui] lui-même n’était pas tellement nazi » qui fait remonter la tension : les fans étaient venu pour du lourd, et là, c’est le bide.

A la sortie, un spectateur déçu se plaint : « il ne se passe rien ».

Pour le journaliste, « c’est un spectacle d’un goût douteux ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz