Publié par Gaia - Dreuz le 15 mars 2014

Un policier du commissariat de Nancy (Meurthe-et-Moselle) a été hospitalisé ce samedi après avoir été frappé à coups de sabre par un individu, qui a été interpellé. Les jours du gardien de la paix, âgé d’une trentaine d’années, ne sont pas en danger, mais il pourrait perdre l’usage de ses doigts.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Prévenus vers 10 heures du matin par des passants, inquiets de voir un homme déambuler dans la rue avec un sabre à la main dans le secteur de la gare de Nancy, trois policiers se rendent sur place pour contrôler l’individu.

Ce dernier refusant d’obtempérer, les policiers font usage de gaz lacrymogène, sans parvenir toutefois à le maîtriser. Et c’est quand l’un des policiers est tombé au sol que l’homme l’a soudainement frappé avec son sabre.

Blessé à la cuisse droite et à la main droite, dont il s’est servi pour se protéger, le gardien de la paix a été immédiatement pris en charge et opéré. Selon nos informations, sa blessure à la main pourrait entraîner une perte d’usage de ses doigts. L’agresseur a été interpellé et placé en garde-à-vue.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz