FLASH
[18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  |  Bruxelles : les manifestants contre la pacte de Marrakech sont 5 fois plus nombreux que ceux en sa faveur. A Paris, on les cherche, en vain  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 18 mars 2014

DCRI-3

Michel Garroté, réd en chef  —  Deux ans après les tueries perpétrée par Mohamed Merah à l’école Ozar-Hatorah de Toulouse et à Montauban, M6 révèle, mardi 18 mars 2014, qu’une information judiciaire a été ouverte fin janvier à l’encontre de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI) pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui et non empêchement de crime.

Cette enquête, menée par deux juges parisiens, fait suite aux plaintes déposée par plusieurs membres de la famille d’Abel Chennouf, militaire abattu par le tueur au scooter en mars 2012 à Montauban.

Pointée du doigt depuis ces événements tragiques, la DCRI a déjà fait l’objet d’un rapport de l’Inspection Générale de la Police. Celui-ci avait relevé des défaillances objectives dans la surveillance de Mohamed Merah. Le jeune Toulousain était en effet connu des services de la DCRI dès 2006 pour ses liens avec la mouvance salafiste mais sa fiche avait été désactivée en 2010.

Ses multiples voyages dans des zones tribales ont ensuite poussé les renseignements à se pencher à nouveau sur son cas mais son entretien avec les policiers à son retour du Pakistan, quelques mois seulement avant les tueries, ne donnera rien. Au moment de son passage à l’acte, Mohamed Merah n’était plus surveillé par la DCRI.

« Nous voulons savoir qui a pris la décision d’arrêter la surveillance et le suivi de Merah alors que sa dangerosité était établie », a déclaré – à M6 – Me Béatrice Dubreuil, avocate de la famille d’Abel Chennouf. « Les familles sont en droit de demander ce qui s’est réellement passé », a-t-elle ajouté.

On peut également lire ou relire mon article du 9 août 2012 intitulé « Documents déclassifiés – Pour Mohamed Merah la France savait » (voir troisième lien en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/18/1842236-affaire-merah-la-dcri-dans-le-collimateur-de-la-justice.html

http://www.metronews.fr/info/affaire-merah-une-information-judiciaire-vise-la-dcri/mncr!sRSzUJgZkjhGo/

http://www.dreuz.info/2012/08/documents-declassifies-pour-mohamed-merah-la-france-savait/

 

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz