Publié par Michel Garroté le 18 mars 2014

passeport-bulgare

Michel Garroté, réd en chef  —  « A vendre : citoyenneté de l’UE », a titré The Daily Telegraph le 15 mars (voir liens en bas de page). A la suite d’une opération menée en Bulgarie par des journalistes qui se sont fait passer pour les représentants d’un homme d’affaires extra-européen, le quotidien révèle que des migrants extra-européens peuvent acheter un passeport bulgare sans être obligés de vivre ou de travailler en Bulgarie. Le prix : 150’000 livres, l’équivalent de 180’000 euros.

La personne intéressée emprunte 425’000 livres (508’000 euros) à une banque bulgare et paie tout de suite des intérêts de l’ordre de 150’000 livres, le prix de l’obtention de la nationalité bulgare qu’elle obtiendra au bout de cinq ans.

Pour les agences de conseil, il s’agit d’une affaire très lucrative. Arton Capital, une agence possédant des locaux à Sofia, à Londres et à Dubaï, facture 50’000 livres de commission aux personnes intéressées, afin de faciliter la procédure. Une des prestations serait de fournir une adresse virtuelle sur le territoire bulgare. A Sofia, à Londres et à Dubaï ? Autrement dit, un musulman riche à millions en pétrodollars peut s’acheter un passeport européen pour la ridicule somme de 180’000 euros.

Même une personne qui s’est vu refuser un passeport britannique à cause de son casier judiciaire peut être éligible à la citoyenneté bulgare, a déclaré aux enquêteurs l’agence Tsvetkova Bebov & Partners, une agence associée à Price Water House Coopers Bulgarie.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

http://www.telegraph.co.uk/news/investigations/10699637/EU-citizenship-for-sale-to-non-Europeans-in-Bulgaria-for-as-little-as-150000.html

http://www.courrierinternational.com/article/2014/03/18/a-vendre-citoyennete-europeenne

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz