FLASH
[20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mars 2014

Richard Falk, alterjuif à la haine de soi vissée en lui au point qu’il encourage – ouvertement – les terroristes du Hamas à commettre plus d’attentats suicides, a une nouvelle fois dénoncé la politique d’Israël, affirmant qu’elle présente les caractéristiques de « l’apartheid » et du « nettoyage ethnique ».

Je vais vous expliquer qui est Richard Falk, pourquoi ses accusations n’engagent que ceux qui les citent, et vous aurez compris pourquoi il est le chouchou d’Alain Soral, dont les « oublis » historiques sont le ciment rhétorique.

• 22 Avril 2013 – une semaine après l’ignoble attentat du Marathon de Boston, Falk publie une tribune où il affirme que « les Américains portent la responsabilité des atrocités » [de l’attentat], qu’il justifie comme étant des « représailles » contre les actions de l’armée américaine en Afghanistan, en Iraq et au Pakistan.

• Falk fait également porter la responsabilité du carnage à … Tel Aviv ! et affirme que « Tant que Tel Aviv aura l’oreille complaisante de l’establishment politique américain, ceux qui souhaitent la paix et la justice dans le monde ne pourront pas avoir un sommeil tranquille. »

Le personnage est planté mais vous n’avez pas tout vu…

• Le 11 janvier 2011, ses remarques antisémites concernant les théories du complot sur les attentats du 11 septembre ont choqué l’Amérique, et ont été formellement condamnées par le premier ministre britanniques David Cameron, l’ambassadeur des Etats Unis de l’époque Susan Rice (qui a parlé de propos « ignobles et profondément choquants »), par le haut commissaire aux Droits de l’homme Navi Pillay, ET par le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon lui-même.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Le 29 juin 2011, avant d’être expulsé de Human Right Watch pour son obsession anti-juive, Falk a publié ce dessin antisémite sur son blog qui lui a valu d’être une nouvelle fois condamné pour antisémitisme par le premier ministre Cameron, et une nouvelle fois par le haut commissaire aux Droits de l’homme des Nations Unies Navi Pillay.

falk-cartoon

• Le 6 juillet 2011, Falk reconnaitra que le dessin est antisémite, s’excusera de l’avoir publié en ajoutant – cette partie va plaire à la Soralosphère je suis étonné qu’ils ne l’aient pas dénichée – « nous devons aussi faire la paix avec la nature, et traiter les animaux avec autant de respect que possible »…

• Le 16 février 2010, un câble publié par Wikileaks révèle que Imad Zuhairi, député ambassadeur de l’Autorité palestinienne – oui vous avez bien lu – demande que Richard Falk soit exclu en tant que rapporteur spécial pour les Droits de l’homme de l’ONU en raison de son soutien trop prononcé pour le Hamas.

• En octobre 2012, Falk a été condamné par le Foreign Office, le ministère des Affaires étrangères britanniques, pour avoir apporté son soutien et approuvé un livre antisémite (“The Wandering Who »), et a même protesté auprès de l’ONU en exprimant ses « sérieuses préoccupations », ce qui, en langage diplomatique, veut dire que Falk atteint des sommets dans l’ignoble.

Le 29 juin 2007, Richard Falk accusait Israël de préparer un holocauste contre les Palestiniens et les comparait aux nazis (rien n’est nouveau, sous le sombre regard déformé de Falk)

La liste de ses attaques antisémites est trop longue pour tout citer, et je laisse les plus curieux la consulter sur Wikipedia, qui cite les sources des faits rapportés. Je les résume d’une phrase : à coté de Falk, Dieudonné est un ami des Juifs.

Je conclus par ceci : tout média, tout journaliste, tout chercheur qui cite Richard Falk sur Israël dévoile beaucoup plus sur lui-même que les propos rapportés. Soit il s’agit d’un très mauvais auteur ou journaliste, soit d’un fainéant qui n’a pas l’élémentaire démarche d’approfondir ses dossiers, soit pire. Dans le cas d’Alain Soral, je crois inutile de préciser de quoi il s’agit. Soral est un écrivain frustré de ne pas être le Céline de notre temps, et il ne roule plus dans la farine que Eric Naulleau et quelques souffreteux bas du front.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz