FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 22 mars 2014

Richard Falk, alterjuif à la haine de soi vissée en lui au point qu’il encourage – ouvertement – les terroristes du Hamas à commettre plus d’attentats suicides, a une nouvelle fois dénoncé la politique d’Israël, affirmant qu’elle présente les caractéristiques de « l’apartheid » et du « nettoyage ethnique ».

Je vais vous expliquer qui est Richard Falk, pourquoi ses accusations n’engagent que ceux qui les citent, et vous aurez compris pourquoi il est le chouchou d’Alain Soral, dont les « oublis » historiques sont le ciment rhétorique.

• 22 Avril 2013 – une semaine après l’ignoble attentat du Marathon de Boston, Falk publie une tribune où il affirme que « les Américains portent la responsabilité des atrocités » [de l’attentat], qu’il justifie comme étant des « représailles » contre les actions de l’armée américaine en Afghanistan, en Iraq et au Pakistan.

• Falk fait également porter la responsabilité du carnage à … Tel Aviv ! et affirme que « Tant que Tel Aviv aura l’oreille complaisante de l’establishment politique américain, ceux qui souhaitent la paix et la justice dans le monde ne pourront pas avoir un sommeil tranquille. »

Le personnage est planté mais vous n’avez pas tout vu…

• Le 11 janvier 2011, ses remarques antisémites concernant les théories du complot sur les attentats du 11 septembre ont choqué l’Amérique, et ont été formellement condamnées par le premier ministre britanniques David Cameron, l’ambassadeur des Etats Unis de l’époque Susan Rice (qui a parlé de propos « ignobles et profondément choquants »), par le haut commissaire aux Droits de l’homme Navi Pillay, ET par le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon lui-même.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Le 29 juin 2011, avant d’être expulsé de Human Right Watch pour son obsession anti-juive, Falk a publié ce dessin antisémite sur son blog qui lui a valu d’être une nouvelle fois condamné pour antisémitisme par le premier ministre Cameron, et une nouvelle fois par le haut commissaire aux Droits de l’homme des Nations Unies Navi Pillay.

falk-cartoon

• Le 6 juillet 2011, Falk reconnaitra que le dessin est antisémite, s’excusera de l’avoir publié en ajoutant – cette partie va plaire à la Soralosphère je suis étonné qu’ils ne l’aient pas dénichée – « nous devons aussi faire la paix avec la nature, et traiter les animaux avec autant de respect que possible »…

• Le 16 février 2010, un câble publié par Wikileaks révèle que Imad Zuhairi, député ambassadeur de l’Autorité palestinienne – oui vous avez bien lu – demande que Richard Falk soit exclu en tant que rapporteur spécial pour les Droits de l’homme de l’ONU en raison de son soutien trop prononcé pour le Hamas.

• En octobre 2012, Falk a été condamné par le Foreign Office, le ministère des Affaires étrangères britanniques, pour avoir apporté son soutien et approuvé un livre antisémite (“The Wandering Who »), et a même protesté auprès de l’ONU en exprimant ses « sérieuses préoccupations », ce qui, en langage diplomatique, veut dire que Falk atteint des sommets dans l’ignoble.

Le 29 juin 2007, Richard Falk accusait Israël de préparer un holocauste contre les Palestiniens et les comparait aux nazis (rien n’est nouveau, sous le sombre regard déformé de Falk)

La liste de ses attaques antisémites est trop longue pour tout citer, et je laisse les plus curieux la consulter sur Wikipedia, qui cite les sources des faits rapportés. Je les résume d’une phrase : à coté de Falk, Dieudonné est un ami des Juifs.

Je conclus par ceci : tout média, tout journaliste, tout chercheur qui cite Richard Falk sur Israël dévoile beaucoup plus sur lui-même que les propos rapportés. Soit il s’agit d’un très mauvais auteur ou journaliste, soit d’un fainéant qui n’a pas l’élémentaire démarche d’approfondir ses dossiers, soit pire. Dans le cas d’Alain Soral, je crois inutile de préciser de quoi il s’agit. Soral est un écrivain frustré de ne pas être le Céline de notre temps, et il ne roule plus dans la farine que Eric Naulleau et quelques souffreteux bas du front.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz