FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 mars 2014

Alors que les recherches pour les débris du Boeing localisés par un satellite français sont en cours, les 54 dernières minutes de communications du vol MH370 de Malaysia Airlines (ci dessous en anglais) révèlent deux anomalies qui si elles se confirment s’ajoutent à la longue liste des détournements d’avion par des terroristes musulmans.

Screen Shot 2014-03-23 at 18.30.55 PM

La première anomalie vient du message du cockpit à 01h07 (01h01:14 sur le relevé), indiquant que l’avion vole à une altitude de 35,000 pieds. Ce message n’était pas nécessaire, car c’était une répétition du même message délivré 6 minutes plus tôt.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais ce second message intervient à un moment crucial : c’est à ce moment précis que les systèmes de signalement Acar de l’avion ont envoyé leur dernier message avant d’être éteints dans les 30 minutes suivantes, apparemment intentionnellement. Un autre transpondeur était débranché à 01h21, mais les enquêteurs pensent que les Acars ont été débranchés avant le dernier message d’Hamid à 01h19.

L’autre étrange détail, et qui est la raison principale pour laquelle les soupçons que l’avion n’a pas été victime d’un accident s’intensifient, est le fait que la fin des communications avec le sol, suivie d’un demi tour soudain s’est produite précisément au passage de contact entre les contrôleurs aériens de Kuala Lumpur à ceux d’Ho Chi Minh.

“Si j’avais l’intention de détourner un avion, c’est à cet endroit et à ce moment que je l’aurais fait,” a expliqué Stephen Buzdygan, ancien pilote de British Airways qui a piloté des Boeing 777. “Il peut y avoir un temps mort entre les contrôleurs aériens … c’était le seul moment du vol où ils ne pouvaient pas être vu du sol.”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz