Publié par Gaia - Dreuz le 27 mars 2014

SOISSONS (02). Interpellés samedi soir, deux Parisiens ont été condamnés à de lourdes peines de prison pour avoir volé avec violence un téléphone portable. Ils étaient déjà très connus de la justice.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Vingt-quatre mois de prison pour Mehdi Ali Rachedi et vingt-et-un mois pour Yasmine Chaouche. Et direction la prison directe dès la sortie du tribunal de grande instance de Soissons, où ils passaient en comparution immédiate lundi après-midi.

Deux peines lourdes, pouvant surprendre quand on sait que le délit était un vol de téléphone portable, survenu samedi en milieu d’après-midi avenue de la gare à Soissons.

Un vol avec violence sans entraîner d’arrêt de travail et qui a pu être résolu très rapidement. La victime, un Soissonnais de 16 ans, a eu le réflexe de regarder la plaque d’immatriculation de la voiture dans laquelle les deux individus s’étaient engouffrés. Le premier, Medhi Ali Rachedi est de Saint-Denis. Le second, domicilié sur Paris, mais la voiture est immatriculée dans le 93. Cet indice, transmis aussitôt à la police, va permettre de cibler sur les axes de sortie en direction de Paris.

L’arrestation se passe sans problème

Bingo, puisqu’une patrouille repère un véhicule correspondant. L’arrestation se passe sans problème. L’Iphone 5 S, le portable dérobé quelques instants plus tôt dans le quartier de la gare, est retrouvé sur le plancher de la voiture. Ramené au commissariat, le duo est placé en garde à vue. Lundi matin, ils sont présentés devant le parquet. Dans un premier temps, le duo indique être venu sur Soissons pour acheter un scooter sur « Le bon coin ». Une affirmation qui ne sera jamais démontrée.

Le tribunal prendra en compte le lourd passé du duo, notamment des faits de séquestration pour l’un d’eux, de vols à répétition pour l’autre. Un cocktail qui les mènera directement à la prison, dès la sortie du tribunal puisque le mandat de dépôt, requis pour les deux, est confirmé.

« Nous avons régulièrement, des duos ou des bandes de ce type venant de la région parisienne, qui viennent faire leur « marché » sur notre secteur » explique un des enquêteurs. « Dès qu’ils voient quelqu’un seul, avec un appareil qui leur convient, il s’en empare ». Sans autre forme de procès, sauf pour cette fois.

http://www.lunion.presse.fr/accueil/deux-hommes-condamnes-a-de-la-prison-ferme-pour-un-vol-de-ia0b0n321993

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz