FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 28 mars 2014

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (51). Poursuivi pour cambriolages, tentatives de cambriolage et recel, un Châlonnais a écopé d’une peine plancher de quatre ans de prison, dont 30 mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve, hier, au tribunal correctionnel de Châlons. Jonnhy Krahenbuhl, un ferrailleur de 22 ans, avait été présenté devant cette même juridiction le 16 janvier dans le cadre d’une comparution immédiate, mais avait sollicité un renvoi pour préparer sa défense. Il avait été placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il lui était reproché d’avoir participé à un raid nocturne, le 29 août dernier, au cours duquel plusieurs commerces avaient été cambriolés. D’abord à Givry-en-Argonne où une pharmacie avait été la cible de deux hommes encagoulés et vêtus de sombre, circulant à bord d’un 4×4 de couleur blanche. Le pharmacien de garde, qui dormait au fond de l’officine, avait été réveillé par le bruit, provoquant leur fuite. Puis à Sermaize-les-Bains où quelques bouteilles d’alcool avaient été dérobées au Proxy marché. Là aussi, les locataires vivant au-dessus de la supérette avaient aperçu le même véhicule et l’un des malfrats. Enfin, à Sarry, deux personnes portant une cagoule et circulant à bord d’un 4×4 blanc avaient été observées dans leur basse besogne par un témoin, alors qu’ils s’affairaient à cambrioler un fleuriste, puis une pizzeria.

En entendant les sirènes de police, le duo avait ensuite pris la fuite, avant que les hommes de la brigade anticriminalité (Bac) ne le stoppent au moyen d’une herse, l’obligeant à abandonner le véhicule dans un champ. Un véhicule Toyota Rave 4, volé à Reims, au mois de juillet, à bord duquel avaient été retrouvés une caisse enregistreuse, un présentoir à peluches, une mallette de fleuriste provenant des vols ainsi qu’un sac à dos contenant des talkies-walkies encore allumés, des clés à molette, un barillet cassé, un couteau de cuisine et une paire de gants.

Plusieurs échantillons ADN

Plusieurs échantillons ADN y avaient alors été prélevés, dont l’un correspondait à celui de Johnny Krahenbuhl.

Pourtant, s’il a reconnu être le propriétaire du sac à dos et de son contenu, le jeune homme n’a cessé de nier son implication dans cette série de cambriolages. Aussi, remettant en cause la preuve de l’ADN dans la mesure où d’autres profils génétiques, dont celui d’une femme, avaient également été isolés dans les gants, son avocat, Me Amoura, a-t-il plaidé la relaxe. Son client devrait désormais interjeter appel.

http://www.lunion.presse.fr/region/le-cambrioleur-ecope-de-dix-huit-mois-de-prison-ferme-ia18b0n322992

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz