FLASH
[24/11/2017] L’Iran interdit les lunettes de soleil et le vernis à ongle aux femmes, considérés comme ‘érotique’  |  [23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 28 mars 2014

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE (51). Poursuivi pour cambriolages, tentatives de cambriolage et recel, un Châlonnais a écopé d’une peine plancher de quatre ans de prison, dont 30 mois assortis d’un sursis avec mise à l’épreuve, hier, au tribunal correctionnel de Châlons. Jonnhy Krahenbuhl, un ferrailleur de 22 ans, avait été présenté devant cette même juridiction le 16 janvier dans le cadre d’une comparution immédiate, mais avait sollicité un renvoi pour préparer sa défense. Il avait été placé en détention provisoire dans l’attente de son jugement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il lui était reproché d’avoir participé à un raid nocturne, le 29 août dernier, au cours duquel plusieurs commerces avaient été cambriolés. D’abord à Givry-en-Argonne où une pharmacie avait été la cible de deux hommes encagoulés et vêtus de sombre, circulant à bord d’un 4×4 de couleur blanche. Le pharmacien de garde, qui dormait au fond de l’officine, avait été réveillé par le bruit, provoquant leur fuite. Puis à Sermaize-les-Bains où quelques bouteilles d’alcool avaient été dérobées au Proxy marché. Là aussi, les locataires vivant au-dessus de la supérette avaient aperçu le même véhicule et l’un des malfrats. Enfin, à Sarry, deux personnes portant une cagoule et circulant à bord d’un 4×4 blanc avaient été observées dans leur basse besogne par un témoin, alors qu’ils s’affairaient à cambrioler un fleuriste, puis une pizzeria.

En entendant les sirènes de police, le duo avait ensuite pris la fuite, avant que les hommes de la brigade anticriminalité (Bac) ne le stoppent au moyen d’une herse, l’obligeant à abandonner le véhicule dans un champ. Un véhicule Toyota Rave 4, volé à Reims, au mois de juillet, à bord duquel avaient été retrouvés une caisse enregistreuse, un présentoir à peluches, une mallette de fleuriste provenant des vols ainsi qu’un sac à dos contenant des talkies-walkies encore allumés, des clés à molette, un barillet cassé, un couteau de cuisine et une paire de gants.

Plusieurs échantillons ADN

Plusieurs échantillons ADN y avaient alors été prélevés, dont l’un correspondait à celui de Johnny Krahenbuhl.

Pourtant, s’il a reconnu être le propriétaire du sac à dos et de son contenu, le jeune homme n’a cessé de nier son implication dans cette série de cambriolages. Aussi, remettant en cause la preuve de l’ADN dans la mesure où d’autres profils génétiques, dont celui d’une femme, avaient également été isolés dans les gants, son avocat, Me Amoura, a-t-il plaidé la relaxe. Son client devrait désormais interjeter appel.

http://www.lunion.presse.fr/region/le-cambrioleur-ecope-de-dix-huit-mois-de-prison-ferme-ia18b0n322992

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz