Quantcast
FLASH
[06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 avril 2014

Screen Shot 2014-04-05 at 12.50.09 PM

Infiltration d’agents au cœur des organisations ennemies, sabotages clandestins, éliminations ciblées, raids de commandos… autant de missions menées par les services secrets israéliens, considérés comme les meilleurs du monde.

Mais cette réputation est-elle justifiée ? Comment fonctionnent-ils ? Comment leurs opérateurs sont-ils formés ? Quels ont été leurs succès et leurs échecs ? La seule façon pour Israël d’éviter le sort funeste que lui promettent ses ennemis, c’est d’anticiper toute action adverse. Ainsi, depuis sa création, l’État hébreu a mis l’accent sur le renseignement, les opérations clandestines et les raids préventifs pour annihiler toute menace.

Avec l’ouvrage « Les services secrets israéliens. Aman, Mossad et Shin Beth« *, Éric Denécé et David Elkaïm, spécialistes du renseignement et du Proche-Orient, donnent à comprendre la communauté du renseignement israélienne dans son ensemble : Shin Beth (sécurité intérieure), Aman (renseignement militaire), Mossad (renseignement extérieur) et autres Sayerot (forces spéciales de Tsahal).

Ils passent aussi au crible leur organisation, les différentes actions qu’ils ont eu à mener, leurs relations avec le monde politique, mais aussi, leurs échecs. Beaucoup d’organismes et d’opérations sont ici évoqués pour la première fois : les capacités d’écoute et de guerre informatique de l’Unité 8200 ; les réseaux d’informateurs implantés au Liban ; le « service action » du Mossad ; les raids clandestins des forces spéciales en Syrie à la recherche des armes chimiques ; et surtout, la guerre secrète contre l’Iran, afin de saboter le développement du programme nucléaire de Téhéran et préparer d’éventuelles frappes aériennes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Premier livre français sur le sujet depuis plus de 20 ans, écrit par deux spécialistes en contact avec des membres des services israéliens, cet ouvrage aborde l’ensemble des services d’espionnage, de sécurité et d’opérations spéciales de l’État hébreu, y compris les plus méconnus. Il en décrypte le fonctionnement, les opérations, les succès, les échecs et les défis.

Petit État entouré de voisins hostiles – sa superficie équivaut à deux départements français – Israël, dos à la Méditerranée, ne dispose d’aucun espace de repli en cas d’invasion. Ses dirigeants savent pertinemment qu’il pourrait être rayé de la carte à l’occasion d’une invasion militaire. La seule façon pour l’État hébreu d’éviter un sort que lui promettent ses ennemis, c’est d’anticiper toute offensive adverse, voire de réduire à néant le développement de leurs forces armées afin que la menace ne prenne jamais forme. Ainsi, depuis sa création, Israël a mis l’accent sur le renseignement (sans lequel sa sécurité est impossible à assurer), sur les opérations spéciales et clandestines, et sur les guerres préventives.

Varash est la contraction de Va’adat Rashei Hasheroutim, ce qui signifie « Le Comité des Chefs de services », institution secrète israélienne qui regroupe les directeurs des différents services de renseignement israéliens :

-  Aman (chargé de la sécurité militaire);

-  le Mossad (agence de renseignement extérieur);

-  le Shin Beth (service de sécurité intérieure).

Cet ouvrage est le premier à présenter les unités d’écoute et de cyber-guerre israélienne, les unités spéciales d’infiltration du renseignement militaire et du Shabak, les forces d’action clandestines opérant en Syrie à la recherche des armes chimiques, les opérations de renseignement pour saboter le développement du nucléaire iranien et préparer d’éventuelles frappes aériennes, les assassinats ciblés du Mossad (notamment l’opération de Dubai et l’élimination d’Imad Mugnieh), ainsi que le business du renseignement (reconversion des anciens des services comme mercenaires et consultants privés partout dans le monde).

Les services secrets israéliens. Aman, Mossad et Shin Beth*, éditions Tallandier, Paris, 2014.

* en achetant le livre avec ce lien, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz