Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 avril 2014
pc-140408-pakistan-baby-830a_6d8b78182550f014bf9f30f28a8d76b2.nbcnews-ux-800-600
Un officier de justice du tribunal prend les empreintes digitale du bébé

Nous avions été les premiers à en parler : le 4 avril, Moosa Khan, un bébé pakistanais de neuf mois, avait été jeté en prison après avoir été accusé de tentative de meurtre contre une patrouille de police (lire notre article). L’info avait été reprise par les grands médias .

Nous venons d’apprendre que le bébé Moosa a disparu, son grand père a décidé de le cacher, face aux pressions immenses, a-t-il déclaré, dont il est l’objet.

Moosa a été libéré sous caution, et il doit se présenter au tribunal le 12 avril prochain pour répondre de tentative de meurtre contre une patrouille de police, mais Muhammad Yasin, son grand père, dit qu’il n’est pas sûr de le présenter au tribunal.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Il y a d’énormes pressions contre moi de tous les cotés », a déclaré Yasin.

La famille ont donc décidé de cacher le bébé, de peur d’avoir à affronter une justice « dysfonctionnelle ».

« La police est vindicative. Maintenant, ils essaient de régler la question pour des raisons personnelles, c’est pourquoi j’ai envoyé mon fils et son bébé à Faisalabad [une ville du centre du Pakistan] pour le protéger, » a déclaré Muhammad Yasin à Reuters.

Lors de sa comparution, le bébé Moosa hurlait de peur lorsque ses empreintes digitales furent prises par un officiel de justice.

« Il ne sait même pas encore comment tenir son biberon correctement, comment peut-il jeter des pierres à une patrouille de policiers ? » a déclaré Yasin devant la cour, jeudi dernier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz