Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 avril 2014

jesus_is_muslim_billboard_300x145

Des grands panneaux d’affichages « Jésus est musulman » et « Mohammed est dans la bible » sont apparus fin mars dans les rues de Columbus dans l’Ohio, financés par une association du nom de Ask A Muslim (demande à un Musulman).

Sur leur site, on peut lire que les panneaux servent à promouvoir l’organisation « Ask A Muslim« , qui s’est donnée pour objectif de “vous éduquer sur l’islam, pour vous donner une occasion que des musulmans pratiquants vous apprennent ce qu’est l’islam.”

Un message ouvertement prosélytique qui devrait rappeler aux Chrétiens américains que les Musulmans ne vivent pas dans la réciprocité avec les autres religions, et qu’ils sont là pour conquérir l’Amérique. Ne souriez pas: pour une religion qui vit figée 1400 ans en arrière, le temps ne compte pas, seule la fin les motive.

Et ça marche…

Selon la chaîne WSYX ABC 6 , la vue des panneaux a offensé certains, mais d’autres ont pris leur défense.

aaislambboard

Interviewé par WSYX, Kenneth Tour, un américain converti à l’islam depuis 5 ans, a expliqué que l’objectif des panneaux d’affichage est que les gens apprennent ce qu’est l’islam, et que “lorsque nous disons que Jésus est musulman, quelqu’un qui est musulman, cela veut dire que c’est quelqu’un qui se soumet à Dieu.”

Kenneth Tour ajoute “…les Musulmans sont Chrétiens – si “chrétien” veut dire quelqu’un qui suit les préceptes du Christ, et bien en étudiant l’islam, vous ne désobéissez pas à Jésus.”

Pour les plus faibles, les plus influençables, le tour de passe-passe fonctionne.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il est interdit, en terre d’islam, et sous peine de prison, de construire des églises, et des prêtres soupçonnés de prosélytisme y sont décapités. Est-ce à dire que les musulmans, sur la terre judéo-chrétienne d’Amérique, s’imposent à eux-mêmes ces réserves ? Au contraire, car le coran leur ordonne d’islamiser le monde pour accomplir la parole d’Allah.

Pour y parvenir, ils comptent sur différents stratagèmes, le principal étant d’émigrer dans des pays non musulmans alors qu’il existe 57 Etats arabo-musulmans très peu peuplés et prêts à leur permettre d’exercer leur religion sans la moindre contrainte, alors qu’en occident, ils doivent faire d’énormes compromis. S’ils sont là, c’est pour exiger, au nom de l’égalité due à tout citoyen et de la tolérance envers les minorités, de pouvoir jouir des droits offerts par la constitution. La différence avec les autres citoyens est qu’ils entendent un jour remplacer la constitution par la Sharia : un plan machiavélique qui ne peut fonctionner qu’avec des complices de l’intérieur. Et ils en trouvent.

Certains Chrétiens se sont offusqués, se plaignant que les Musulmans font un « acte de piratage » du nom de Jésus.

Pasteur Bill Dunfee : “Jésus n’est pas musulman. L’insinuer est un mensonge, une absurdité. Notre motivation est tout simplement de défendre l’Eglise et promouvoir l’Evangile de Jésus-Christ.”

4548

D’autres tombent dans le panneau :

« Bien que nous soutenions le droit à la liberté de parole de la communauté musulmane, ainsi que leur droit d’afficher leurs messages sur les panneaux dans les rues, nous ne soutenons pas le détournement du nom de Jésus destiné à tromper les Chrétiens les moins informés et les attirer dans leur religion, » déclarait Dave Daubenmire qui a organisé une prière avec le révérend Rusty Thomas et le pasteur Bill Dunfee de Warsaw.

La juste réponse, maintenant que l’hostilité a été déclenchée, n’est bien entendu rien d’autre que de retourner la politesse et d’afficher des messages prosélytiques près des mosquées. La juste réponse n’est pas toujours la réponse retenue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz