Quantcast
FLASH
[16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  |  Le Conseil des députés des Juifs britanniques dénonce les commentaires antisémites de la candidate travailliste aux élections de Peterborough, Lisa Forbes  |  L’Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014, et le seul qui a été nommé risquait d’empêcher l’élection de Macron  |  Syrie: le nouveau bilan de la contre offensive israélienne est de 10 morts syriens  |  Si Dreuz n’en parle pas qui le fera? L’état de la victime juive d’un attentat islamiste au couteau à #Jérusalem s’améliore  |  Selon le dernier sondage Harvard CAPS/Harris Poll, #Trump n’a jamais vu son taux d’approbation de son action aussi élevé depuis deux ans, sous l’impulsion de l’optimisme des électeurs à l’égard de l’économie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 1 mai 2014

images

UFC-Que Choisir, dans sa dernière étude, constate que l’arrivée de Free comme 4e opérateur téléphonie mobile a fait baisser les prix de 30 % en moyenne et a développé l’emploi du secteur.

J’avoue sourire.

Ce dont UFC-Que Choisir se félicite s’appelle, dans la bouche des imbéciles qui ont oublié le sens des mots, l’ultra-libéralisme. Dans la bouche des autres, cela s’appelle le libéralisme, la libre entreprise, le capitalisme, seul modèle économique connu qui apporte prospérité, liberté et bonheur, et permet à l’homme d’exercer sa créativité et de s’épanouir dans ce qu’il sait faire de mieux : travailler et produire – sauf aux yeux des imbéciles évidemment.

UFC-Que Choisir évoque les bénéfices financiers que Free apporte aux consommateurs :

• 30 % de baisse en moyenne sur deux ans, de 24 à 17 euros par mois.

• Soit près de 7 milliards d’euros.

«La baisse des prix constatée est d’autant plus frappante qu’en 2008, une étude de l’UFC-Que Choisir avait mis en évidence la stabilité des prix de la téléphonie mobile entre 2003 et 2007», déclare Gérard Bardier, l’administrateur de l’UFC-Que Choisir au Figaro.

• La baisse de prix a fait passer la France de bon dernier à bon élève européen.

• Les prix de la téléphonie mobile étaient 27,1 % au dessus de la moyenne européenne en 2008, ils sont désormais 48,7 % moins chers.

«En outre, plus on téléphone, plus l’écart avec les autres pays s’accroît. Ainsi, par rapport à la France, un «gros» consommateur a une facture neuf fois plus élevée en Espagne et cinq fois plus en Allemagne», constate l’étude.

Puis elle évoque les améliorations de service et de qualité :

• Les consommateur font davantage jouer la concurrence : plus 13 millions de personnes ont changé d’opérateur, soit trois fois plus qu’avant.

• Les forfaits sans engagements représentent désormais 43 % des abonnements, contre 20 % auparavant.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[quote align= »center » color= »#FF0000″]Le plus formidable, cette réussite du capitalisme dans un pays qui déteste le capitalisme sans le connaître, et adore en profiter sans le savoir, a créé de l’emploi ![/quote]

• Alors que le ministre de l’Économie Arnaud Montebourg qui ne comprend rien à l’économie et ne jure que par l’économie contrôlée par l’état affirmait que des «dizaines de milliers d’emplois ont été détruits dans les télécoms» Que Choisir a regardé les chiffres : l’emploi dans les Telecom a augmenté.

• D’après les chiffres de l’Insee et de l’Arcep (l’autorité de régulation des télécoms), le secteur employait 138.000 salariés en 2010. Il en compte 140.200 en 2013.

• La baisse depuis 2001 est antérieure à l’arrivée de Free.

«Et lorsqu’on injecte dans l’économie le pouvoir d’achat supplémentaire généré par l’arrivée du quatrième opérateur, cela relativise une perte d’emploi éventuelle.»

Le coup de grâce : même l’état y a gagné :

Le coup de grâce, qui démontre à la fois la vertu du marché libre pour l’ensemble d’une société et l’incapacité de UFC-Que Choisir à nommer ses vertus, c’est que «Les finances publiques n’ont pas non plus subi l’arrivée de Free», dit-elle, car «l’état récupère sur la TVA ce qu’il a perdu sur l’impôt sur les sociétés».

Sans s’apercevoir qu’il fait, comme Mr Jourdain de la prose sans le savoir, UFC-Que choisir évoque sans le savoir les mots magiques et maudits : capitalisme, libéralisme, liberté d’entreprendre, marché libre, libre concurrence, régulation des marchés, consommation par l’offre, créativité entrepreneuriale, et conclut que le bilan est «sans appel, l’intensité de la concurrence ayant montré tous ses bienfaits.» Et cette concurrence n’est possible que lorsque l’Etat se mêle de ses affaires et n’intervient pas dans les affaires.

Ma conclusion ?

L’histoire de Free est bien triste.

Elle montre combien la France pourrait être prospère, et les Français financièrement comblés (l’argent ne fait pas le bonheur mais il y contribue). Elle montre combien le potentiel créatif et entrepreneurial français ne demanderait qu’à être libéré pour s’épanouir. Elle montre que sans les dégâts catastrophiques de gouvernements amoureux d’une idéologie dirigiste, ultra taxante, seigneuriale et corrompue, et méfiante de laisser leur liberté d’action aux patrons, la France pourrait être le modèle que le monde entier envie.

Et Free, c’est bien sûr Xavier Niel.

Comme me disait ces jours-ci un ami qui se reconnaîtra dans ces mots : « regarde Pigasse, regarde Berger, regarde Niel, regarde cette hypocrisie : en France, le gros pognon est à gauche ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz