Quantcast
Publié par Michel Garroté le 12 mai 2014

GI-5

Génération Identitaire 2014

Michel Garroté, réd en chef –- Depuis leur action courageuse à Poitiers, je n’avais plus vraiment entendu parler de Génération Identitaire (GI). Pour mémoire, le samedi 20 octobre 2012, à Poitiers, des militants de Génération Identitaire avaient pacifiquement occupé le toit d’une mosquée en construction. Sur cet événement, j’avais publié, en exclusivité sur dreuz.info, mon interview avec Louise Demory, militante de Génération Identitaire (voir lien vers cette interview en bas de page). Récemment, GI a de nouveau fait parler d’elle.

En effet, vendredi 9 mai 2014, aux alentours de 19h30, une vingtaine de militants de Génération Identitaire a mené une action sur les lignes 6, 8 et 10 du métro parisien. Ces acteurs de la légitime défense avaient presque tous moins de trente ans et étaient vêtus de coupe-vent jaunes.

GI-4

Génération Identitaire 2014

Leur action, vendredi dernier, était pacifique, contrairement à celles des « antifas », un groupe qui se dit « antifasciste » et qui est allié de la Résistance Anti Fasciste (RAF), ce qui immanquablement fait penser à la RAF allemande, la Rote Armee Fraktion, un groupe terroriste allemand de la période 1968-1998, également appelé bande à Baader ou encore groupe Baader-Meinhof. Le logo de l’actuelle RAF française – alliée des antifas – est d’ailleurs le même que celui de la défunte RAF allemande, la mitrailleuse en moins (voir lien vers mon article sur les antifas en bas de page).

Pour GI, vendredi dernier, l’objectif était de sécuriser le réseau de transports. « Nous avons juste constaté que l’austérité frappait la police, et qu’elle ne pouvait pas être partout. Ce que nous faisons, c’est notre devoir citoyen et moral, de protéger nos frères et sœurs, riches ou pauvres, parisiens ou non, qui ne se sentent plus en sécurité dans un service public », déclare Pierre Larti, 25 ans, de Génération Identitaire.

Afin d’expliciter son timing, Génération Identitaire cite notamment le cas d’une femme agressée sexuellement dans le métro lillois et celui d’un homme poignardé porte d’Ivry. « La plupart des témoins d’agression se disent qu’ils auraient aimé que quelqu’un ait été là pour corriger un malfrat. Nous sommes ce quelqu’un », précise Pierre Larti. Aucun incident n’a été relevé lors de la tournée parisienne de GI qui a duré 45 minutes.

Ces initiatives vont se poursuivre et s’étendre à d’autres villes. « Nous ferons des tournées plusieurs fois par semaine s’il le faut, nous étendrons au RER si la situation ne s’arrange pas, et, les perspectives ne sont pas reluisantes », explique Pierre Larti. « Nous sommes des jeunes actifs, nous avons notre vie à côté, mais nous devons accomplir notre devoir. Nous rassurons par notre présence », ajoute Pierre Larti.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Liens vers les deux textes mentionnés :

Interview exclusive – Génération Identitaire – Poitiers …

http://www.dreuz.info/2012/10/interview-exclusive-generation-identitaire-poitiers-operation-bouclier/

Dreuz.info » Les ayatollahs ringards de l’ultragauche française

http://www.dreuz.info/2014/03/les-ayatollahs-ringards-de-lultragauche-francaise/

GI-1

2012 à Poitiers

*

*

*

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz