Quantcast
FLASH
[25/05/2019] #Européennes : une vague Verte en Irlande d’après les sondages en sortie des urnes  |  [24/05/2019] Attentat Lyon : au moins treize personnes ont été blessées  |  Explosion à Lyon après un colis piégé, le parquet anti-terroriste saisi  |  [23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 mai 2014

4163154611

Les civils palestiniens qui fuient la guerre en Syrie pour se réfugier au Liban sont bloqués à la frontière, alors que les réfugiés Syriens peuvent entrer sans restriction.

Hier dimanche 11 mai, le Hamas a publié un communiqué dénonçant la détention illégale de huit civils palestiniens par l’armée libanaise, et a demandé au gouvernement de lever les restrictions sur les réfugiés palestiniens qui fuient la Syrie.

Dans le détail, le bureau des réfugiés de l’organisation terroriste Hamas a expliqué qu’il suit de près l’arrestation illégale de « huit civils palestiniens de Syrie au Liban le 10 mai à un point de contrôle de l’armée à l’entrée de Nahr al-Bared en raison de l’expiration de leur permis annuel de résidence »

Le Hamas précise que les documents de résidence de plusieurs des détenus sont valides pour toute l’année et ont été renouvelés le mois dernier, et craint que les Palestiniens, qui sont détenus à la station militaire de Qibbeh, soient déportés comme cela est arrivé le mois dernier à d’autres groupes.

“Nous condamnons cette façon de séquestrer et de déporter des Palestiniens qui peut mettre leur vie en danger,” a déclaré le Hamas, ajoutant qu’il attend des autorités libanaises qu’il “lève les restrictions imposées au réfugiés palestiniens de Syrie, et qu’il prenne en considération les lois internationales qui gouvernent le traitement des réfugiés.”

Des milliers de réfugiés Palestiniens ont fuit la Syrie et cherché refuge au Liban depuis que la guerre fait rage, et le Liban a mis en place des mesures restrictives à l’entrée des seuls réfugiés Palestiniens.

Pour entrer au Liban, les Palestiniens de Syrie doivent posséder soit un permis d’entrée approuvé par le directorat général de la sécurité, soit une carte de résident valable au moins un an, soit un permis d’entrée et de sortie. Rien de tout cela n’est demandé aux Syriens. Dans le cas contraire, les Palestiniens sont impitoyablement refoulés vers les zones de combat – dans le silence total des médias et des organisations « pro-palestiniennes » si actives lorsqu’Israël peut être mis en cause.

Ces nouvelles mesures, cependant, ont attiré l’attention de l’ONG des droits de l’homme Human Rights Watch, qui a déclaré que le processus de délivrance des permis n’est pas clair, et rend presque impossible aux Palestiniens d’entrer au Liban, et les expose à se faire massacrer en Syrie.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’UNRWA, l’agence de réfugiés de l’ONU exclusivement créée pour s’occuper des Palestiniens a déclaré jeudi dernier qu’aucun réfugié palestinien n’a été autorisé à entrer au Liban de toute la journée, et le porte-parole Chris Gunness a fait appel aux autorités libanaise pour qu’elles ne bloquent pas ceux qui cherchent un sanctuaire.

« Il est essentiel que les civils qui fuient la Syrie pour trouver sécurité et protection aient le droit d’entrée, et qu’ils ne soient pas refoulés dans des circonstances qui mettront leur vie en danger, » a déclaré Gunness.

En outre, l’organisation palestinienne basée au Liban du droit au retour a exigé du gouvernement libanais qu’il revoit sa règlementation.

“Je demande au Liban de revenir sur sa récente décision contre les Palestiniens qui viennent de Syrie et qu’ils les traitent comme les réfugiés syriens au Liban,” a déclaré Samir Hammoud, le président de l’organisation, au camp de réfugiés de Beddawi ou les réfugiés palestiniens ont fait un sit-in pour demander que le gouvernement annule les interdictions d’entrées récemment mises en place.

Double standard, lorsqu’Israël restreint l’entrée d’un seul Palestinien, le monde entier est informé dans l’heure qui suit, les organisations humanitaires s’émeuvent du terrible sort qui leur est réservé, mais lorsque le Liban, ou tout autre pays musulman, impose des mesures discriminatoires et inhumaines, aucun média ne juge utile de le mentionner – même en 4e page sous la rubrique mots croisés…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

http://www.dailystar.com.lb/News/Lebanon-News/2014/May-11/256036-hamas-urges-lebanon-to-ease-restrictions-on-refugees.ashx

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz