Publié par Gaia - Dreuz le 21 mai 2014

Dans la nuit de dimanche à lundi, les pompiers de Béziers sont intervenus pour circonscrire des feux de voitures. Ils ont été caillassés lors de leur intervention à La Devèze.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les pompiers de Béziers ont eu fort à faire. Ils ont dû intervenir pour des feux de voitures. En outre, ils ont été caillassés lors de leur intervention à La Devèze.

Du coup, ils ont été contraints de se retirer pour se protéger et se mettre eux aussi en sécurité.
Tout a débuté vers 21 h. Les pompiers sont appelés pour éteindre l’incendie d’une voiture en face de l’école des Oliviers dans le quartier de La Devèze.

Caillaissés lors de leur première intervention

Là, ils sont contraints, rapidement, de se retirer pour se mettre en sécurité… car des individus jettent sur eux des pierres et autres objets dangereux depuis la promenade du mail.

Moins d’une heure plus tard, ils doivent à nouveau intervenir dans le même quartier, rue Jules-Vernes, où deux voitures sont en train de brûler, en face de l’école Édouard Herriot. Les pompiers ont d’ailleurs déposé plainte hier dans la journée.

Trois véhicules de plus dans la zone du Capiscol

Le plus gros chantier de la nuit va venir un peu plus tard. En effet, vers 0 h 30, les pompiers partent en urgence avec trois véhicules, rue des Artisans dans la zone du Capiscol, sur un site situé entre l’Avenue de La Devèze et l’avenue d’Agde.
Ils vont tenter d’y éteindre pas moins de dix voitures et un camion qui sont stationnés dans la cour d’un garage. Pour ce chantier l’intention criminelle ne fait aucun doute.

L’incendiaire repéré grâce à la vidéo

Selon nos informations, les enquêteurs seraient en possession d’images de vidéosurveillance où, si l’on ne reconnaît pas l’individu qui est encagoulé, on le voit parfaitement briser les vitres des voitures stationnées et y mettre le feu avant de prendre la fuite en escaladant la clôture qui protège cette entreprise.

Lundi matin, les enquêteurs ainsi que les techniciens de la police scientifique réalisaient les premiers prélèvements à des fins de recherches d’indices.

De son côté, l’entrepreneur, dévasté par ce qui était arrivé à son commerce, était déjà en présence de son expert d’assurance. Une partie de son outil de travail est détruit, notamment le camion plateau qui lui sert de dépanneuse.

Une enquête de police a été ouverte.

http://www.midilibre.fr/2014/05/19/quatorze-voitures-et-un-camion-detruits-dans-la-nuit%2c862853.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz