Quantcast
FLASH
[13/11/2019] Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  |  #Gaza : Sources sécuritaires à I24news : élimination d’une cellule à bord d’une moto prête à tirer des missiles. Deux morts. Trois blessés. Il s’agirait de la première opération de #Tsahal depuis l’élimination cette nuit  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 mai 2014

arton40354-87918

Le chef de l’armée nigériane a annoncé, ce lundi 26 mai dans un communiqué, avoir repéré à quel endroit les écolières chrétiennes enlevées le 14 avril à Chibok par le groupe terroriste Boko Haram sont gardées captives.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Alex S. Badeh
Alex S. Badeh

Selon le chef de l’armée de l’air nigériane, Alex Badeh, les 223 jeunes filles captives se trouvent en un endroit qui ne peut pas être révélé pour l’instant : « La bonne nouvelle pour les filles c’est que nous savons où elles se trouvent, mais nous ne pouvons pas vous le dire », a t-il déclaré aux journalistes, au quartier général de la Défense à Abuja.

Badeh a ajouté « nous ne pouvons pas utiliser la force pour les libérer. Nous ne pouvons pas aller là bas, et tuer les filles afin de les ramener,” mettant en garde contre les répercussions dans le cas d’un action trop agressive, ou prématurée, là encore pour justifier la coupable passivité du gouvernement.

Il pourrait s’agir d’un effet d’annonce pour calmer les manifestants, familles et soutiens des jeunes filles kidnappées, ainsi que faire taire les critiques extrêmement sévères qui reprochent – à juste raison – au gouvernement nigérian de ne pas avoir réagi pendant au moins 15 jours, 15 précieux jours qui auraient pu permettre de libérer les presque 300 jeunes filles que Boko Haram promet de vendre comme esclaves sexuelles, et dont les témoignages font échos qu’elles auraient été violées, certaines excisées et converties à l’islam.

Le Président Goodluck Jonathan a été contraint, pour faire tomber la pression, d’accepter l’aide extérieure, notamment des services israéliens, pour retrouver les écolières. Il a également, dans un premier temps, menti publiquement aux familles en affirmant que la plupart des filles avaient été libérées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz