Quantcast
FLASH
[18/08/2019] Jack Letts, le ressortissant canado-britannique qui a fui le Royaume-Uni pour rejoindre ISIS, a été dépouillé de sa citoyenneté britannique  |  Hong Kong: 1,7 million de personnes ont participé à la dernière manifestation anti-communiste  |  Étrange silence des médias et groupes LGBT sur cette info: “La police de l’Autorité palestinienne poursuivra les responsables du groupe LGBTQ qui veulent faire une parade et veillera à ce qu’ils soient traduits en justice »  |  Afghanistan : 62 personnes ont été tuées et 180 autres blessées après qu’un terroriste se soit fait explosé dans un mariage à Kaboul  |  Les intercepteurs du Dôme de Fer ont contré des roquettes lancées depuis #Gaza ce soir sur #Israël. En riposte 5 terroristes sont morts  |  Explosion dans la bande nord de Gaza alors que des hélicoptères de Tsahal attaquent des cibles terroristes  |  [16/08/2019] 3 roquettes viennent d’être tirées depuis #Gaza en direction d’#Israël. Heureusement interceptées par le système aérien de défense du Dôme de Fer  |  Les services secrets confirment qu’ils enquêtent activement sur les menaces de « personne et véhicule suspects près de l’ambassade d’Israël de washington »  |  Les députés arabes Démocrates Ilhan Omar et Rachida Tlaib luttent pour la destruction d’Israël, et elles ne comprennent pas pourquoi elles sont interdites d’entrer en #Israël !  |  [15/08/2019] 1 policier poignardé et grièvement blessé par un terroriste musulman près du Mont du Temple. 2 terroristes musulmans abattus. 1 garde islamique du Waqf a reçu une balle dans la jambe alors qu’il tentait d’aider les terroristes à fuir  |  L’autopsie a trouvé des os brisés dans le cou de Jeffrey #Epstein, approfondissant les questions autour de sa mort (Washington Post)  |  [14/08/2019] Dernière minute : 2 gardes auraient falsifié des registres pour dissimuler des erreurs de vérification des cellules dans les heures où Jeffrey #Epstein s’est apparemment suicidé  |  [13/08/2019] #Facebook a recueilli les données audio de conversations vocales de certains utilisateurs et les a envoyées à des entrepreneurs tiers pour qu’ils les transcrivent  |  [10/08/2019] L’ami des Clinton et pédophile Jeffrey Epstein s’est suicidé dans sa cellule où il attendait son procès. Il était sous surveillance anti-suicidée depuis le 23 juillet, après sa première tentative de suicide  |  [09/08/2019] Après un mois d’arrêt en juillet par peur d’exposition au plomb, les travaux de Notre-Dame ont repris  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 mai 2014

arton40354-87918

Le chef de l’armée nigériane a annoncé, ce lundi 26 mai dans un communiqué, avoir repéré à quel endroit les écolières chrétiennes enlevées le 14 avril à Chibok par le groupe terroriste Boko Haram sont gardées captives.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Alex S. Badeh
Alex S. Badeh

Selon le chef de l’armée de l’air nigériane, Alex Badeh, les 223 jeunes filles captives se trouvent en un endroit qui ne peut pas être révélé pour l’instant : « La bonne nouvelle pour les filles c’est que nous savons où elles se trouvent, mais nous ne pouvons pas vous le dire », a t-il déclaré aux journalistes, au quartier général de la Défense à Abuja.

Badeh a ajouté « nous ne pouvons pas utiliser la force pour les libérer. Nous ne pouvons pas aller là bas, et tuer les filles afin de les ramener,” mettant en garde contre les répercussions dans le cas d’un action trop agressive, ou prématurée, là encore pour justifier la coupable passivité du gouvernement.

Il pourrait s’agir d’un effet d’annonce pour calmer les manifestants, familles et soutiens des jeunes filles kidnappées, ainsi que faire taire les critiques extrêmement sévères qui reprochent – à juste raison – au gouvernement nigérian de ne pas avoir réagi pendant au moins 15 jours, 15 précieux jours qui auraient pu permettre de libérer les presque 300 jeunes filles que Boko Haram promet de vendre comme esclaves sexuelles, et dont les témoignages font échos qu’elles auraient été violées, certaines excisées et converties à l’islam.

Le Président Goodluck Jonathan a été contraint, pour faire tomber la pression, d’accepter l’aide extérieure, notamment des services israéliens, pour retrouver les écolières. Il a également, dans un premier temps, menti publiquement aux familles en affirmant que la plupart des filles avaient été libérées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz