Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 mai 2014

dog-walk-muslim
Une affiche, collée sur un abribus près du Bartlett Park, à l’est de Londres, a déclenché la rage des habitants :

« Ne promenez pas votre chien ici!

Les musulmans n’aiment pas les chiens.

Ce lieu est une zone islamique maintenant »

Jim Fitzpatrick, député travailliste, a prévenu la police et a écrit au maire de la ville de Tower Hamlets pour protester.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »15px »]Il se trouve – et c’est surement un hasard, que le maire de cette ville populaire de l’est de Londres s’appelle Lutfur Rahman.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »15px »]Et il se trouve, et ce doit être aussi un hasard, que Lutfur Rahman, le maire de la ville, a été exclu du parti travailliste en 2010 après que The Telegraph révéla ses liens avec un groupe islamiste extrémiste, le forum islamique européen, une émergence des Frères musulmans qui ont précipitamment fuit la Grande Bretagne il y a deux mois quand les services de renseignements ont déclenché une enquête sur leurs activités terroristes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »15px »] Et il se trouve que Kazim Zaidi, le conseiller politique de Rahman à Tower Hamlets, a écrit sur son blog après la dénonciation des multiples fraudes qui ont entaché sa réélection et la demande d’une enquête de la commission des fraudes électorales : “si ceux qui semblent incapable d’accepter les résultats continuent, cela va déclencher des violences de rues que le plus doué des politiciens ne sera pas capable de contenir.”

La menace, toute la menace, rien que la menace : c’est l’islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

dailymail.co.uk/Do-not-walk-dog-Muslims-not-like-dogs

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz