Publié par Hervé Roubaix le 12 mai 2014

Ils n’étaient pas journalistes, c’est leur malheur – Deux Gersois, Sacha Doligé et Pascal Gaillères, abandonnés par la France dans les geôles marocaines, ont vécu l’enfer au Maroc parce qu’un haut fonctionnaire corrompu a exercé un odieux chantage sur eux.

Libérés après avoir tout perdu, ils ont décidé de mettre en garde les candidats contre ce qui est présenté par la France comme un eldorado pour les investisseurs, le Maroc.

Et ils ont décidé que justice devait leur être rendue.

Aussi, Dreuz.info a reçu copie d’un enregistrement téléphonique dans lequel l’ex Consule de France à Agadir, mutée depuis à Seville, est suspectée de complicité de l’arrestation et de la détention illégale d’investisseurs Français au Maroc, victimes de la corruption de fonctionnaires locaux.

Voici l’enregistrement :

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »15px »]Dans une lettre adressée au Défenseur des Droits, Sacha Doligé, l’une des victimes de cette corruption qui lui a fait perdre, avec son associé, près de 4 millions d’euros et deux ans de sa vie, accuse l’ex consule d’abus d’autorité, de manquement au devoir de probité, de corruption, de « trafic d’influence commis par une personne exerçant une fonction publique », et de prise illégale d’intérêts.

Voici la copie de l’email que Sacha Doligé a adressé au Défenseur des Droits qui a ouvert une instruction :

[message_box title= » » color= »blue »]

Message du 05/12/13 13:08
De : « gailleres-dolige » 
A : « secretariat defenseur des droits »
Objet : enregistrement Axxxx

Monsieur le Défenseur des Droits,

Afin de completer votre dossier, je me permets de vous joindre à ce mail l’enregistrement de la responsable des services sociaux, parlant de la Consule.

Bien que cet enregistrement soit « sauvage », nous l’avons déclenché lorsque la responsable des services sociaux du consulat a commencé à nous expliquer que les Français qui venaient au consulat étaient en danger.

Sachez que Mme la Consule adjointe de l’epoque, Mme Guenego, mutée depuis, est au courant de ces faits, et nous en a validé une bonne partie lors de notre entretien en août 2012.

Vous pourrez y constater ce que nous pensons être :

-une atteinte aux intérêts fondamentaux de l’Etat,

-Intelligence et livraison d’informations à une puissance étrangère,

-une atteinte à l’administration publique,

– abus d’autorité,

– atteinte au secret de la correspondance,

– manquement au devoir de probité, corruption, trafic d’influence commis par une personne exerçant une fonction publique, prise illégale d’intérêt, atteinte à la liberté,

– atteinte et entrave à la justice,

– dénonciation calomnieuse,

– abus de confiance,

– atteinte à la confiance publique,

L’ambassade est au courant de ces faits, et a eu connaissance de l’enregistrement, le Quai d’Orsay aussi.

De nombreux échanges entre M. Eric Doligé et le Ministre Conseiller (ambassadeur adjoint), en attestent. Le commissaire de police Bastide est venu l’entendre et en a fait un rapport écrit à l’ambassadeur.

Enfin, nous avons appris de la même personne des services sociaux, lorsque nous avons voulu nous réfugier au consulat en avril 2013, qu’il ne fallait pas le faire car nous serions alors logés dans la résidence consulaire, et que l’autorité marocaine entretenant des liens avec la Consule, il avait les clés de cette residence, et que cela nous mettait encore plus en danger.

Nous vous remercions de tous conseils que vous pourrez nous apporter quant à l’utilisation de cet enregistrement.

Bien à vous,

Sacha Doligé

[/message_box]

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size= »15px »]Enfin, Sacha Doligé et Pascal Gaillères ont déposé ou sont en train de déposer une nouvelle plainte contre un contrôleur général du Maroc pour extorsion de fond, escroquerie, corruption, et contre la Consule de France à Agadir pour sa complicité dans les faits ci-dessus.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

2
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz