Publié par Gaia - Dreuz le 12 mai 2014

Mercredi peu après 9 heures, une jeune femme âgée de 37 ans a été violemment agressée par un individu qui a pris la fuite, en lui volant son téléphone portable et le peu d’argent qu’elle avait sur elle. Elle a déposé plainte à la gendarmerie de Gourdon.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’agression de la jeune femme, en vacances dans le village de Loupiac s’est déroulée au lieu-dit la Toulousie, sur une petite route reliant l’ancienne RN 20 à la 820 peu après 9 heures mercredi. L’endroit où elle a été agressée est isolé. La plus proche habitation se trouve à 80 mètres. L’endroit est également très boisé, on ne peut pas voir grand-chose à cause des nombreux buissons. La jeune femme se rendait tranquillement à pied au marché de Payrac. Elle a semble-t-il été agressée par un individu qui marchait devant elle.

Elle l’a dépassé. L’homme l’a alors violemment plaquée au sol, a tenté de l’étrangler. La jeune femme, très sportive, marathonienne a réussi à se débattre et à se défaire des griffes de son agresseur. Elle a pris la fuite prenant la direction de la nationale pour trouver de l’aide. Lors de l’agression, il lui a dérobé son téléphone portable et l’argent qu’elle portait sur elle.

L’homme s’est volatilisé dans la nature, aucun véhicule ne se trouvait dans le rayon de l’agression. A-t-il été déposé ? L’enquête le déterminera. La victime a déposé une plainte à la gendarmerie de Gourdon.

Très choquée, son état a nécessité un soutien psychologique. La jeune femme par ailleurs souffrait d’hématomes et de traces de strangulations. La gendarmerie nationale, grâce à son témoignage a dressé un portrait-robot de l’agresseur.

«La victime a décrit une personne, comme une personne pouvant être des pays de l’Est, ce n’est pas une affirmation. Elle avait un accent. L’agression a généré un face-à-face. Il l’a mise au sol en la ceinturant, et en l’y maintenant pour lui soutirer de l’argent. Il lui a aussi volé son portable» indiquait le procureur Nicolas Septe.

Cette agression a semé l’effroi dans le village de 270 habitants, situé à 12 km de Souillac, 18 de Gourdon.

«Dans la commune, tout le monde est sous le choc. Nous sommes dans une zone rurale. Il faut même là être très vigilant. Nous ne sommes pas plus à l’abri que dans une ville. Une agression aussi violente ne s’est jamais produite dans la commune, ni même dans le canton. La victime doit son salut à sa sportivité» confie le maire Éric Lascombes.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/05/10/1878315-loupiac-une-jeune-femme-violemment-agressee.html

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz