Publié par Gaia - Dreuz le 2 mai 2014

Le parquet britannique a inculpé jeudi un collégien de 15 ans du meurtre d’une enseignante dans un établissement de Leeds (Yorkshire). Ce drame sans précédent a profondément choqué le pays. Les hommages à l’enseignante de 61 ans se multiplient, y compris sur les réseaux sociaux.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ann Maguire, 61 ans, enseignait l’espagnol et l’éducation religieuse au collège catholique Corpus Christi depuis plus de quarante ans et n’était qu’à quelques mois seulement de la retraite.

Lundi, elle a été attaquée à coups de couteau pendant un cours par un de ses élèves.
Les raisons du geste de ce dernier restent encore inexpliquées.

L’adolescent, dont l’anonymat est préservé pour des raisons légales, s’est contenté de répondre «oui» à quelques questions du greffier du tribunal pour enfants de Leeds pendant cette audience de deux minutes, à laquelle assistait la famille de l’enseignante. Vêtu d’un jogging, un bras dans le plâtre, l’accusé a adressé un signe de la tête à ses propres parents en arrivant dans la salle, encadré par trois officiers de sécurité. Le juge lui a annoncé qu’il était maintenu en détention et qu’il comparaîtrait de nouveau vendredi matin par visio-conférence.

Un autre collégien a été arrêté et entendu jeudi par les policiers qui s’intéressaient à des conversations sur les réseaux sociaux portant sur une éventuelle incitation au meurtre. L’adolescent a été toutefois libéré sans être inculpé dans cette affaire.

Le drame cause une vive émotion dans le pays

Ce drame a causé une vive émotion dans tout le pays. La presse consacre depuis lundi de longs articles à l’enseignante décrite comme entièrement dévouée à son métier, ayant élevé en plus de ses propres enfants ses deux neveux après la mort de sa soeur. Selon les quotidiens britanniques, elle aurait dû être en repos ce lundi mais s’était portée volontaire pour venir aider les élèves à préparer des examens.

Des centaines de messages et de bouquets de fleurs ont été déposés devant les grilles de ce collège d’un millier d’élèves, situé dans un quartier de classes moyennes et populaires de Leeds. La famille de la victime a publié un communiqué pour lui rendre hommage : «Nous sommes effondrés. Nous garderons éternellement en mémoire son caractère altruiste, authentique et attentionné», ont écrit ses proches, qui se sont dits «bouleversés par tous les témoignages de soutien et de sympathie reçus».

Le Premier ministre David Cameron, évoquant mercredi devant les députés cette épouvantable tragédie, a également rendu hommage à un professeur très aimé. La dernière fois qu’un enseignant a été tué au Royaume-Uni remonte à 1996, quand un déséquilibré a fait irruption dans une école de Dunblane en Ecosse, tuant par balles 16 enfants et leur institutrice.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/royaume-uni-un-collegien-poignarde-une-enseignante-le-pays-sous-le-choc-02-05-2014-3810209.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex