Publié par Michel Garroté le 2 mai 2014

 

censure-2 censure

Michel Garroté, réd en chef — Le Fatah, le Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, les Libérateurs de Galilée et le Conseil des Moudjahidines de la Shura, tous ces mouvements terroristes palestiniens, ont récemment confirmé, qu’ils veulent anéantir le peuple juif israélien. Sur tous ces faits, pas un mot dans les médias français.

Le membre du Comité central du Fatah, Tawfiq Tirawi : « La patrie est toute la Palestine, de son fleuve [le Jourdain] à la mer [Méditerranée] », décrivant une carte qui efface l’Etat juif. La « Palestine, Gaza en fait partie, la Cisjordanie en fait partie, tout comme Haïfa, Jaffa, Acre, qui sont toute la Palestine, qui sera un Etat indépendant pour nous, si Allah le veut ». « Il est temps de passer au conflit armé ». Le Fatah « n’ a pas laissé tomber le fusil », précise Tawfiq Tirawi.

Le leader du Hamas, Khaled Mechaal : « Notre choix, c’est le djihad ». Les Palestiniens ont besoin d’une décision politique unifiée et d’une stratégie commune pour permettre « la libération de nos terres et nos lieux saints ainsi que le retour des réfugiés palestiniens dans leurs maisons ».

Le leader du Hamas, Mahmoud Al-Zahar : « Les Brigades Ezzedine al-Qassam, l’aile militaire du Hamas et les éléments armés des forces de sécurité du Hamas continueront à opérer en toute indépendance et n’obéiront pas aux ordres du gouvernement d’union nationale dirigé par Abbas ».

Shelly Dadon, 20 ans, de la ville d’Afulah, a été assassinée, jeudi 1er mai, près de Migdal Haemek, dans le nord d’Israël, par des Arabes Israéliens membres de l’organisation terroriste « Les Libérateurs de Galilée ». Elle a succombé à de multiples blessures au couteau, qui lui ont été infligées sauvagement sur la partie haute de son torse. Les terroristes ont laissé des indices sur la scène de crime qui signent leur appartenance aux « Libérateurs de Galilée ».

Les terroristes palestiniens du « Conseil des Moudjahidines de la Shura », actifs dans les environs de Jérusalem et à Rafah, impliqués dans plusieurs attaques à la roquette dans le sud d’Israël, déclarent, à propos de la « réconciliation » entre le Fatah et le Hamas : « Mahmoud Abbas est un traitre et le Hamas viole les lois religieuses en collaborant avec Abbas. Cette réconciliation a résulté d’un grand nombre de violations de la charia ».

Le Conseil des Moudjahidines de la Shura dénonce aussi les « traitres apostats du Fatah » et proclame que la reconnaissance d’Israël est « un crime impardonnable ». Sur tous ces faits, pas un mot dans les médias français.

Reproduction autorisée avec mention :

Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info

 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex