FLASH
[18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  |  Hitler était-il vraiment une homme de droite comme le prétendent presque tous les historiens progressistes ? En fait, non, il était de gauche  |  JP Grumberg: « si Macron alourdi les droits de succession, je quitte la France. Oups! Je l’ai quittée il y a 15 ans »  |  [14/09/2018] Chelsea, la fille des Clinton, dit que ce n’est pas chrétien de mettre fin à l’avortement légal et prétend qu’elle est profondément pieuse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 juin 2014

Claudine Douillet, animatrice radio et journaliste d’alliance, magazine juif sur le net, dont elle est la fondatrice, a publié vendredi 27 juin la copie d’un tract anonyme outrancier (la mairie de Bobigny a embauchée (sic) al Qaida (resic)), qui a été distribué dans les boites à lettre de Bobigny, et qui contient une information importante :3tract-bobigny

la mairie a embauché Lynda Benakouche, l’épouse d’un des membres condamné du gang des barbares, Jean-Christophe Soumbou, au poste de chargée de mission politique urbaine.

Jean-Christophe Soumbou
Jean-Christophe Soumbou

Choquée, Claudine Douillet a demandé à rencontrer le maire adjoint afin de vérifier les informations du tract.

Claudine Douillet : « J’ai eu confirmation par le maire adjoint et par les collègues. Je pensais qu’il allait infirmer. Au contraire il confirme. La seule chose qu’il ait dite c’est qu’il ne connait pas son mari qui est « un monstre » a-t-il précisé. »

Claudine Douillet : « L’adjoint au maire a ajouté que Lynda Benakouche est également à la tête d’une association depuis 17 ans, qu’ils manifestent ensemble, et que lui et elle, « sont grands amis ». »

Claudine Douillet : « Cette femme a donc bien été embauchée à la mairie il y a un mois. Elle est bien l’épouse de Monsieur Jean-Christophe Soumbou incarcéré pour les faits reprochés sur ce même tract, et pas encore libéré de prison, suivant les affirmations de cet adjoint au maire qui semble bien connaître la petite famille. »

Claudine Douillet : « je me suis permise de le féliciter pour ses fréquentations, il a sourit, en me faisant remarquer qu’il n’a jamais rencontré l’époux puisque les faits reprochés remontent avant son élection à la mairie, il m’a même proposé de rencontrer cette « pauvre » femme qui a écopé d’un mari assassin afin de mieux la comprendre. »

L’adjoint au maire a ajouté à Claudine Douillet que « la communauté israélite de Bobigny était au courant, est qu’elle était tolérante, et considère normal cette embauche. »

Personne n’était disponible, aujourd’hui shabbat, parmi les responsables de la communauté juive de Bobigny pour confirmer ou démentir.

Suite à l’article publié sur le site Alliance, une employée de la ville de Bobigny scandalisé a réagi :

« bonsoir, je suis scandalisée j’ai lu ce tract sur mon lieu de travail la ville de bobigny est mon employeur des rumeurs circulaient depuis 15 jours déja et je suis contente que la vérité éclate car cette nouvelle mairie veut imposer sa loi et licencier beaucoup de personnel il va falloir qu’il regarde sérieusement derrière leur porte il parait même que le nouveau maire se cache pour échapper a ses assaillants pour leur avoir promis un poste à la mairie si il se faisait élir promesse non tenue ou presque puisque certains voyous et meurtriers ont trouvé preneur alors qu’ils vont licencier d’honnete employée dans le besoin avec enfants triste réalité »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La décision de cette embauche par la nouvelle équipe de la mairie ne peut manquer de surprendre.

Certes, Lynda Benakouche n’est pas responsable des crimes de son mari. Certes, on peut légitimement se demander pourquoi elle n’a pas souhaité divorcer du monstre, mais le choix lui appartient. Certes, ayant elle-même, dans le passé, été condamnée, elle a purgé sa peine. Donc, d’un point de vue strictement légal, la Mairie n’a probablement commis aucune faute.

Mais d’un point de vue moral ?

Le Français, pas tous heureusement, a cette manie (qu’il a honte d’admettre) d’agir sournoisement, tout sourire devant et hypocrisie derrière : sans le tract dénonciateur, sans la journaliste pour le publier, le mairie se serait bien gardé d’informer publiquement ceux qui payent son salaire de cette décision peu banale.

Je sais bien que la France n’est pas l’Amérique.

Dans une affaire assez semblable, en janvier dernier, l’Amérique s’est émue et s’est mobilisée lorsque Barack Obama a nommé à la tête du département des Droits civiques du ministère de la justice fédéral, un avocat, Debo Adegbile, qui avait fait annuler la condamnation à mort de Mumia Abu-Jamal, lequel avait assassiné un policier, Daniel Faulkner, en 1981, dans des conditions qui relèvent de la barbarie.

Devant la levée de boucliers, Barack Obama avait été contraint de faire marche arrière et avait annulé cette nomination.

Je ne sais pas si les Français, les Balbyniens, vont, comme en Amérique, s’émouvoir et se mobiliser contre la nomination de Lynda Benakouche.

La décision leur revient, en toute âme et conscience.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz