FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 juin 2014

Claudine Douillet, animatrice radio et journaliste d’alliance, magazine juif sur le net, dont elle est la fondatrice, a publié vendredi 27 juin la copie d’un tract anonyme outrancier (la mairie de Bobigny a embauchée (sic) al Qaida (resic)), qui a été distribué dans les boites à lettre de Bobigny, et qui contient une information importante :3tract-bobigny

la mairie a embauché Lynda Benakouche, l’épouse d’un des membres condamné du gang des barbares, Jean-Christophe Soumbou, au poste de chargée de mission politique urbaine.

Jean-Christophe Soumbou
Jean-Christophe Soumbou

Choquée, Claudine Douillet a demandé à rencontrer le maire adjoint afin de vérifier les informations du tract.

Claudine Douillet : « J’ai eu confirmation par le maire adjoint et par les collègues. Je pensais qu’il allait infirmer. Au contraire il confirme. La seule chose qu’il ait dite c’est qu’il ne connait pas son mari qui est « un monstre » a-t-il précisé. »

Claudine Douillet : « L’adjoint au maire a ajouté que Lynda Benakouche est également à la tête d’une association depuis 17 ans, qu’ils manifestent ensemble, et que lui et elle, « sont grands amis ». »

Claudine Douillet : « Cette femme a donc bien été embauchée à la mairie il y a un mois. Elle est bien l’épouse de Monsieur Jean-Christophe Soumbou incarcéré pour les faits reprochés sur ce même tract, et pas encore libéré de prison, suivant les affirmations de cet adjoint au maire qui semble bien connaître la petite famille. »

Claudine Douillet : « je me suis permise de le féliciter pour ses fréquentations, il a sourit, en me faisant remarquer qu’il n’a jamais rencontré l’époux puisque les faits reprochés remontent avant son élection à la mairie, il m’a même proposé de rencontrer cette « pauvre » femme qui a écopé d’un mari assassin afin de mieux la comprendre. »

L’adjoint au maire a ajouté à Claudine Douillet que « la communauté israélite de Bobigny était au courant, est qu’elle était tolérante, et considère normal cette embauche. »

Personne n’était disponible, aujourd’hui shabbat, parmi les responsables de la communauté juive de Bobigny pour confirmer ou démentir.

Suite à l’article publié sur le site Alliance, une employée de la ville de Bobigny scandalisé a réagi :

« bonsoir, je suis scandalisée j’ai lu ce tract sur mon lieu de travail la ville de bobigny est mon employeur des rumeurs circulaient depuis 15 jours déja et je suis contente que la vérité éclate car cette nouvelle mairie veut imposer sa loi et licencier beaucoup de personnel il va falloir qu’il regarde sérieusement derrière leur porte il parait même que le nouveau maire se cache pour échapper a ses assaillants pour leur avoir promis un poste à la mairie si il se faisait élir promesse non tenue ou presque puisque certains voyous et meurtriers ont trouvé preneur alors qu’ils vont licencier d’honnete employée dans le besoin avec enfants triste réalité »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La décision de cette embauche par la nouvelle équipe de la mairie ne peut manquer de surprendre.

Certes, Lynda Benakouche n’est pas responsable des crimes de son mari. Certes, on peut légitimement se demander pourquoi elle n’a pas souhaité divorcer du monstre, mais le choix lui appartient. Certes, ayant elle-même, dans le passé, été condamnée, elle a purgé sa peine. Donc, d’un point de vue strictement légal, la Mairie n’a probablement commis aucune faute.

Mais d’un point de vue moral ?

Le Français, pas tous heureusement, a cette manie (qu’il a honte d’admettre) d’agir sournoisement, tout sourire devant et hypocrisie derrière : sans le tract dénonciateur, sans la journaliste pour le publier, le mairie se serait bien gardé d’informer publiquement ceux qui payent son salaire de cette décision peu banale.

Je sais bien que la France n’est pas l’Amérique.

Dans une affaire assez semblable, en janvier dernier, l’Amérique s’est émue et s’est mobilisée lorsque Barack Obama a nommé à la tête du département des Droits civiques du ministère de la justice fédéral, un avocat, Debo Adegbile, qui avait fait annuler la condamnation à mort de Mumia Abu-Jamal, lequel avait assassiné un policier, Daniel Faulkner, en 1981, dans des conditions qui relèvent de la barbarie.

Devant la levée de boucliers, Barack Obama avait été contraint de faire marche arrière et avait annulé cette nomination.

Je ne sais pas si les Français, les Balbyniens, vont, comme en Amérique, s’émouvoir et se mobiliser contre la nomination de Lynda Benakouche.

La décision leur revient, en toute âme et conscience.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz